Home SENEGAL Sénégal: le Maroc prend peu à peu le leadership de la révolution...

Sénégal: le Maroc prend peu à peu le leadership de la révolution agricole africaine

154
0
SHARE

(Ecofin Hebdo) – Jouant à la fois sur la corde diplomatique et économique, le Maroc s’est lancé, ces dernières années, dans une véritable offensive sur l’agriculture africaine. Ce rapprochement qui se veut être une forme de solidarité sud-sud et une collaboration gagnant-gagnant, a aussi pour objectif de faire du Royaume chérifien, un partenaire agricole majeur du continent.

La stratégie marocaine en Afrique est fondée, en premier lieu, sur son dynamisme diplomatique. Le pays s’est en effet lancé dans une action diplomatique accrue à l’endroit des pays au sud du Sahara grâce à son souverain Mohammed VI. Pour le pays, il s’agit non seulement d’affirmer la volonté d’intégration panafricaine mais aussi de promouvoir et de renforcer la coopération agricole avec les pays africains. Les nombreuses tournées régionales effectuées par le roi marocain traduisent bien cette implication diplomatique active du Royaume.

En 2013, Mohamed VI s’est ainsi rendu au Sénégal, en Côte d’Ivoire et au Gabon ; en 2014 au Mali, en Guinée et en Côte d’Ivoire ; en 2015, au Sénégal, en Côte d’Ivoire, au Gabon, en Guinée Bissau ; en 2016, au Rwanda, en Tanzanie, en Ethiopie et, en 2017, au Ghana, en Guinée et en Côte d’Ivoire. Durant ces différentes visites, le souverain marocain s’entoure d’une importante délégation du secteur public mais également du secteur privé pour nouer plusieurs partenariats et accords.

Dans son déploiement à l’étranger, le Maroc a mis à contribution plusieurs de ses atouts au plan national, notamment la stratégie de développement de son agriculture baptisée « Plan Maroc Vert » (PMV) qui fait figure de modèle.

De par son caractère innovant, le PMV n’a pas manqué de séduire de nombreux pays africains comme le Sénégal. Ce pays a ainsi signé, au début du mois de novembre 2016, plusieurs accords de renforcement de partenariat dans le secteur agricole avec le Maroc. Cette entente vise à faire bénéficier au pays, de l’expertise du Maroc sur le plan du développement de la petite agriculture, dans le cadre du PMV. Sur le plan financier, le Sénégal se verra octroyer une enveloppe de 4 millions d’euros par 3 organismes du Maroc que sont la Fondation Mohammed VI pour le Développement Durable (1 million d’euros), le groupe Crédit agricole du Maroc (1,5 million d’euros) et le Groupe Banque Centrale Populaire (1,5 million d’euros).

Espoir Olodo

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here