Accueil Economie Sénégal: Le gouvernement réagit sur l’affaire de BBC/Aliou Sall

Sénégal: Le gouvernement réagit sur l’affaire de BBC/Aliou Sall

220
0
PARTAGER

Le gouvernement contre-attaque à travers son porte-parole qui a rendu public mercredi « un mémorandum qui démonte les accusations fallacieuses » de la chaîne publique britannique BBC.

« Les autorités sénégalaises sont surprises du reportage de la BBC en date du 3 juin sur le « scandale à 10 milliards de dollars ». Dans une déclaration à la presse, la porte-parole du gouvernement Ndèye Tické Ndiaye Diop  a dénoncé un parti pris et une intention manifeste de nuire.

Le film de la BBC cite un paiement d’un montant de 250.000 dollars, soit 146 millions de francs CFA destiné à la société Agritans Sarl qui aurait appartenu à Aliou Sall, présenté comme un facilitateur de Frank Timis de Timis Corporation pour l’attribution de contrats d’exploitation. 

La porte-parole du gouvernement, “accusant BBC d’avoir produit un reportage tendancieux, ponctué de graves et fausses allégations sur la gouvernance des ressources pétrolières du Sénégal. Elle a indiqué que « le contrat signé entre l’Etat du Sénégal et Frank Timis sur les blocs appelés Saint-Louis offshore profond et Cayon offshore profond, a été conduit conformément au Code pétrolier ».

Le gouvernement du Sénégal a fait un rappel chronologique de la procédure d’attribution concernant le bloc Saint-Louis offshore profond et celui de Cayar offshore profond. Madame Ndèye Tické Ndiaye Diop, le ministre et porte-parole du gouvernement, a rappelé que PETRO-TIM Limited adressait par lettre au Ministre en charge de l’Energie une manifestation d’intérêt sur les blocs Saint-Louis Offshore Profond et Cayar Offshore Profond. 

Poursuivant sa déclaration, elle précise que : « le 2 avril 2012, le Président Macky Sall trouve dans les dossiers en instance deux Décrets signés par son prédécesseur, non numérotés et non datés, Portant Approbation des Contrats de Recherche et de Partage de Production d’Hydrocarbure conclus entre l’Etat du Sénégal d’une part, et d’autre part, PETROSEN et la société PETRO-TIM, pour les blocs Saint-Louis Offshore Profond et Cayar Offshore Profond »

Selon Walf Quotidien « Sans arguments convaincants, Aliou Sall d’abord, Macky Sall ensuite, enfin le gouvernement, le système éprouve un grand mal à éteindre le feu allumé par la BBC”, qui accuse « le frère du chef de l’Etat d’avoir nagé dans la marée noire du pétrole sénégalais avec la complicité de Frank Timis ». « Ces nombreuses sorties n’ont fait que relancer l’affaire. Et les menaces de plainte feront durer le plaisir », ajoute le journal.

Mayeni Jones, l’auteur du documentaire sur les malversations et pratiques de corruption dans le domaine du pétrole et du gaz a brisé son silence.

“J’ai enquêté pendant un an… », explique t-elle, avant d’indiquer que  «La BBC a offert à plusieurs reprises à Aliou Sall et Timis de s’exprimer, mais ils ont refusé», déclare la journaliste.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here