Accueil SENEGAL Sénégal : l’Ascosen s’oppose aux boulangers

Sénégal : l’Ascosen s’oppose aux boulangers

144
0
PARTAGER

Important de ne pas céder telle chose aux boulangers. L’Ascosen demande à l’État du Sénégal qui est en ce moment confronté à une revendication des boulangers, de ne pas accéder à la demande des producteurs et fournisseur de pain. C’est à dire un nouveau format de pain qui coûterait 200fcfa.

L’ensemble des boulangers du Sénégal sont en grève depuis ce matin, et pour cela un mot d’ordre de 72h sans pain dans le pays a été décrété et entamé par la suite. Une situation périlleuse pour les sénégalais, sachant que le pain fait partie de leur quotidien.

Par ailleurs l’association des consommateurs du Sénégal veut que le l’État ne cède pas face à la pression des boulangers.
En effet, c’est dans ce sillage que le secrétaire général adjoint de l’Ascosen affirme que << les boulangers ne peuvent pas mettre sur la table quelque chose de nouveau qui puisse remettre en cause le circuit du prix de pain>>. Une situation qui désole la société. Car pour lui le pain qui coûte 200 F CFA n’est pas un format social.

Sur ce Momar Cissé sensibilise et avertit le gouvernement du Sénégal de ne pas céder a une telle chose. Il explique par la suite les risques que cela va engendrer. De son point de vu, le secrétaire général adjoint déclare que <<si, par inadvertance, ils ont accepté officiellement que le pain qui coûte 200 F CFA soit mis en vente,on aura sur le marché que cette variété de pain, de ce format. Alors que ce format n’est pas social. Parce que le format social, c’est le 190 g pour 150 F CFA>>.

<< Si le gouvernement accepte d’officialiser le format de pain de 200 F CFA, les boulangers ne feront que  ce format. Parce qu’ils nous l’ont fait une fois et nous n’allons pas l’accepter >> conclut il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here