Accueil Economie Sénégal: 431 Bars dénombré à Grand Yoff dont un appartient à un...

Sénégal: 431 Bars dénombré à Grand Yoff dont un appartient à un Imam

221
0
PARTAGER

Ce nombre de bars est plus qu’impressionant. Mais il y’a un bars de trop, le bar dont le propriétaire est un imam d’une mosquée dans la commune de Grand Yoff. Très surpris, Mame Matar Gueye et L’ONG JAMRA ne croient pas à leurs yeux, en apprenant qu’un bars parmi les 431 appartient à un Imam. 

Le président de l’ong qui lutte contre les faits de contre valeurs dit avoir abasourdi au quartier Arafat de grand yoff, c’est scandaleux d’après lui. L’ONG JAMRA a donc donné un ultimatum d’un mois à l’imam pour fermer son bar si non, il sera dénoncer et son nom sera publié. Il demande ainsi sa destitution à l’association des imams et oulemas du Sénégal. 

Après avoir donc chiffré ce nombre  très élevés que personne n’aurait croire, l’ong a constaté que la majeure partie de ces bars est dans une situation illégale. Mame Matar Gueye, a fait savoir qu’une bonne partie de ces débits de boissons alcoolisées clandestins sont à l’intérieur des quartiers, dans les maisons, où on peut voir par exemple, un chef de famille aligné des bouteilles en verre dans son domicile pour en faire un bar. 

Entre autres révélations les unes plus surprenantes que les autres, Mame Matar Gueye, soutien qu’il possède un enregistrement où un vendeur invite des écoliers à venir acheter des dosettes, en leurs faisant croire que c’est bon pour la clarté de l’esprit. Sous ce rapport, JAMRA demande à l’Etat du Sénégal de taper sur la table, afin d’arrêter ce phénomène très dangereux. Il invite également les autorités compétentes d’ouvrir des enquêtes pour débusquer la corruption dans la délivrance des autorisations. 

Dans le cadre de la lutte contre la prolifération des bars clandestins, dans l’optique de réduire la consommation du boisson alcoolisée chez les jeunes adolescents, JAMRA met l’Etat devant la ligne de mur du combat. Les parents sont également invités dans la lutte, selon Mr Gueye, les parents doivent prendre toutes leurs responsabilités et  conscientiser leurs enfants. 

QPour rappel un drame est survenu récemment aux HLM, où deux jeunes ont trouvé la mort “mort d’overdose de jakarta””Jakarta” est un sobriquet d’une boisson alcoolisée très dangereux à un prix très accessible. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here