Accueil opinion Redresser jusqu’à tuer! par Idrissa Sylla

Redresser jusqu’à tuer! par Idrissa Sylla

1159
1
PARTAGER
Redresser jusqu’à tuer! par Idrissa Sylla

Redresser jusqu’à tuer ! Dioubanti  wègne ba damm  ko. Dans quel pays sommes-nous ? 

C’est instantanément que j’ai éprouvé le besoin d’écrire sur cette affaire qui est loin derrière nous. Je ne suis ni un faiseur d’opinion ni un activiste, je voudrais être un militant engagé des causes justes, la voix des sans voix, ces jeunes de ces camps de la mort qui ont des décennies d’existence m’a-t-on dit.

Oui ici au Sénégal ! Pays de la teranga, pays de l’islam tolérant et du christianisme protecteur et  salvateur, pays du yeurmandé. En prenant l’image du fer cassé au moment du redressement j’ai voulu ironiser mais nous savons tous qu’un vrai forgeron sait comment redresser son fer car il connaît bien les caractéristiques des métaux.

Qui sont ces geôliers redresseurs ? D’où ont-ils été formés dans ce métier ?Qui les a donné ces grades militaires dont ils se glorifient devant leurs proies innocentes et sans assistance ? N’est-ce pas celui-là qui, en demandant des excuses à toute la nation (conscient qu’il est de la gravité des faits qu’il a occasionné en créant ces honteux camps digne d’une autre époque) ? Pourtant il a bien dit “Wokhou ma ken mou guetarou”. Acceptons ça en retenant donc qu’ils ont voulu imiter le chef suprême “militaire” qui a sauté Bango et toutes les autres étapes de la noble formation militaire pour se parachuter Général ou Capitaine, je ne sais plus .

Les victimes au redressement mortel sont sans doute les enfants de troupe , petits soldats engagés dans une armée non voulue forcés par une famille qui considérait cet acte comme magnanime.Notre pays, le Sénégal, est un pays d’évènement et quand il arrive , il mobilise le temps d’un autre et on relègue le précédent aux calendes grecques.

Où est passée l’émigration clandestine où l’immigration irrégulière ? Les camps de redressement de Kara vont-ils subir le même sort ? L’oubli Le marabout dit qu’il parlera plus tard !De quoi ? On attendait bien qu’il nous édifie sur le drame, qu’il nous parle des faits pour les nier où les reconnaître et nous aide à comprendre comment on en est arrivé à un tel traitement sur des humains des décennies durant sans que personne ne bronche Ni l’état avec ses renseignements généraux , ni les droits de l’hommiste , ni les marabouts, ni les parents .

Oui! personne ne savait qu’on maltraitait des innocents citoyens à quelques kilomètres de la capitale, j’ai honte de ma nationalité! Nos journalistes geulards genre Pape Djibril fall rivalisaient comme équilibristes dans Jakaarlo pour éviter de condamner le marabout, où ces bras droits et gauches qui opéraient à son nom. Chacun rappelait la belle et chère montre qu’il avait reçu du Cheikh.

C’est encore l’état le principal responsable lui qui a permis à des personnes privées de s’ériger en redresseur de citoyens dangereux pour la société. J’ai entendu 1 envoyé spécial  dans Jakaarlo insister sur le caractère offensif des éléments internés comme pour justifier les traitements qu’ils ont subi, d’autres dans cette émission et ailleurs ont enfourché la même trompette.

Un être humain quelque soit son danger face à la société mérite un traitement humain surtout dans un pays qui se dit civilisé.Je serai surpris si dans tout ce brouhaha le nom de Macky Sall n’était pas apparu.

C’est encore sa faute si Kara a ses centres et y laissit faire tout car n’ayant jamais eu le souci ou l’obligation de s’enquérir de ce qui s’y passait.Oui tout ce qui arrive de mal à notre pays c’est le président Macky Sall lui qui est au commande depuis 8 ans seulement. J’entends encore 1 salut l’Afrique ruer sur les brancards comme d’habitude pour déverser sa bile sur notre président disant qu’il est affolé parce que son souteneur marabout est dans une mauvaise passe. 

Quelle myopie politique! D’autres sont revenus avec leurs vieux refrains sur notre justice commandée par l’exécutif qui ne punit que ceux d’en face: Koudié gui comme disent les journalistes.

Quand est-ce que allons-nous commencer par traiter les événements en s’appuyant sur les faits et en essayant de se dévêtir de notre habit politique. J’ai bien dit Dimanche dans 1 émission et je le répète: l’état actuel et ceux qui l’ont précédé ont une grande part de responsabilité sur ce qui se passe dans ce pays mais il ne pourrait jamais s’agir d’une unique et seule responsabilité du régime actuel qui a hérité de beaucoup de difficiles situations qu’il s’efforce de redresser tant bien que mal, malheureusement ce n’est pas le cas pour celle dont nous parlons aujourd’hui.

Remercions le bon Dieu qui a éclairé la piste de nos vaillants gendarmes pour qu’ils redécouvrent ces horribles camps qu’il fallait bien un jour fermer définitivement ( il paraît que ce n’est pas la première fois que des forces de l’ordre interviennent au niveau de ces camps où un d’entre eux) Que dire d’autre sinon justice doit être rendue à tous les victimes inconnues(des décennies durant) de ces camps de la honte.

Idrissa Sylla New York USA

idrissasylla902@gmail.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here