Accueil MAURITANIE Présidentielles en Mauritanie : la liste officielle comporte six candidats

Présidentielles en Mauritanie : la liste officielle comporte six candidats

294
0
PARTAGER

Le Conseil constitutionnel valide six candidatures  pour la prochaine consultation  présidentielle. En effet, six candidats  seulement ont été autorisés  à se présenter  devant les électeurs le 22 juin prochain.

Cette liste comprend, dans l’ordre de dépôt des dossiers : l’ancien ministre de la Défense Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed Ould Ghazouani ;  candidat de l’UPR, soutenu par le président sortant ;

Sidi Mohamed Ould Boubacar, ancien Premier ministre du régime  d’Ould Taya, entre 1992 et 1996, puis pendant la période de transition de 2005 à 2007 sous la houlette du feu Ely Ould Mohamed Vall.  Sa candidature est soutenue par le  parti islamiste Tawassoul,  principale force d’opposition.

Ensuite vient  Biram Ould Dah Ould Abeid, président du mouvement  abolitionniste IRA et défenseur des droits de l’homme qui déclare d’emblée de  créer un front commun de l’opposition au préalable  pour empêcher le candidat ould Ghazouani de passer, en cas de deuxième tour à la présidentielle.

« Au premier tour, on choisit l’opposant qu’on veut, qui nous est le plus proche parmi les quatre. Mais au second tour, on élimine le candidat du pouvoir de manière systématique. C’est un pacte qu’on doit scelle dès maintenant ». Dit-il.

Du côté de l’opposition historique, on retrouve Mohamed Ould Mouloud, président de l’Union des forces du progrès(UFP)  et du Forum de l’opposition (fndu).

Le 5ème candidat  en lice reste est le  professeur Kane Hamidou Baba candidat de l’alliance “Vivre ensemble” qui   soutient   que le moment est arrivé pour réaliser l’alternance qui permettra  le retour de l’armée dans ses casernes pour se consacrer à ses missions régaliennes.

Et le six sur liste reste le  nouveau venu. Le jeune Mohamed Lemine Ould El Mourteji El Wavi,  expert financier et haut fonctionnaire au Trésor mauritanien.

Le Conseil constitutionnel « n’a reçu aucun recours contre la liste provisoire » de six candidats qu’il avait publiée le 9 mai et a donc décidé dimanche de les « retenir tous».

La campagne électorale se déroulera du 7 au 20 juin. En cas de second tour, il se tiendra le 6 juillet.

Ce scrutin devrait marquer la première passation de pouvoirs entre un président sortant  qui achève son second mandat en août et son successeur élu dans ce pays qui a connu de nombreux coups d’Etat de 1978 à 2008.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here