Accueil MONDE Nouvelle représentation consulaire africaine ouvre ses portes à Dakhla

Nouvelle représentation consulaire africaine ouvre ses portes à Dakhla

409
1
PARTAGER
dakhla

Le Libéria et le Maroc, soucieux de promouvoir leurs relations bilatérales de longue date, ont décidé d’acter, le 12 mars 2020, l’ouverture d’un Consulat Général libérien à Dakhla, ville du Sahara marocain.

L’inauguration de la représentation diplomatique de la République du Liberia a été faite en présence du Ministre marocain des Affaires Etrangères, Monsieur Nasser Bourita, et de son homologue libérien, Monsieur Gbezohngar Milton Findley.

L’ouverture de ce Consulat Général du Liberia à Dakhla reflète les positions constantes exprimées par Monrovia sur le dossier du Sahara marocain, notamment dans les forums régionaux et internationaux et confirme son soutien sans faille dans toutes les batailles diplomatiques engagées par le Maroc au sein des Nations-Unies et de l’Union Africaine.

Il est certain qu’avec l’ouverture de ce Consulat, il sera observé un renforcement de la coopération technique et des liens humanitaires entre le Maroc et le Liberia, tout confirmant qu’une feuille de route devrait être établies entre les deux pays afin de renforcer la coopération en général et consolider le rôle de cette représentation consulaire de Dakhla en particulier.

Ce nouveau Consulat Général libérien à Dakhla est le 10ème à ouvrir ses portes au Sahara marocain en moins de trois mois et reflète le grand soutien dont jouit la cause nationale marocaine, notamment en Afrique et le 4ème à Dakhla après celui de Djibouti, de Gambie et Guinée.

Quant à l’Algérie, il lui est fortement conseillé de rabaisser son caquet et d’envisager une officine regroupant le peu de pays africains qui soutiennent la fantomatique RASD.

Une éventualité difficilement envisageable pour les responsables algériens qui interdissent même l’entrée dans leur territoire de leurs ressortissants en provenance d’Europe en raison du Coronavirus (COVID-19) qui sévit dans les pays d’accueils, également en Algérie, ce qui implique une chute vertigineuse de devises au moment où elle en a le plus besoin avec la chute des cours du pétrole.

Farid Mnebhi.

1 COMMENTAIRE

  1. moi aussi j’ai envi d’ouvrir un cons à dakhla ou Layoune, puisque le Makhzen prend en charge tous les frais y compris les salaires de quelques bougres en quête de dirhams. Toz! toi le makhnezien et tes semblables combien ils sont nombreux au pays des baises mains, vous ne réussissez jamais a vaincre la volonté d’un peuple.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here