Accueil Economie Nouveau pont de Rosso prévu pour relier le Sénégal et la...

Nouveau pont de Rosso prévu pour relier le Sénégal et la Mauritanie

9407
0
PARTAGER

Une nouvelle liaison est en cours de planification pour améliorer les liaisons de transport entre le Sénégal et la Mauritanie en Afrique de l’Ouest. Le pont de 1,46 km sera construit près de la ville de Rosso en Mauritanie, enjambant le fleuve Sénégal qui fait partie de la frontière avec le Sénégal au sud.

L’objectif du projet est de stimuler les transports le long de la route N2 reliant la capitale de la Mauritanie Nouakchott à la capitale du Sénégal, Dakar.

Le contrat pour la conception de la structure a été remporté par une société portugaise, Grid International – Consulting Engineers. La construction du pont devrait coûter environ 105,8 millions de dollars américains. Le financement du projet sera assuré en partie par la Banque africaine de développement (BAD) et la Banque européenne d’investissement (BEI).

Ce projet de grande envergure aura un impact économique et social majeur. Le pont de Rosso permettra de réduire le coût et la durée du transport. Il améliorera la mobilité des personnes et des biens entre la Mauritanie et le Sénégal tout en contribuant au développement économique des deux pays en améliorant les infrastructures de transport, en augmentant la compétitivité et en partageant la croissance économique.

Une fois le pont ouvert, toute la région devrait connaître une poussée d’activité commerciale, d’autant plus que la construction du pont sera complétée par le développement de plus de 60 km de pistes rurales, facilitant l’accès aux zones agricoles. C’est une région productrice de riz de premier plan et la performance du secteur représente un défi majeur pour la sécurité alimentaire.

Les conditions de vie de la population locale seront améliorées grâce à la mise en place d’initiatives spécifiques telles que le développement des structures éducatives et sanitaires (réhabilitation des écoles et création de centres de santé locaux), l’installation de réseaux d’assainissement et d’adduction d’eau potable de Rosso, et la construction et l’équipement des centres sociaux pour les femmes et les jeunes à la recherche d’opportunités de réinsertion.

Le nouveau pont Rosso remplacera le bac qui permet actuellement des traversées de voitures. La construction du pont renforcera à la fois la capacité et la sécurité, car les ferries peuvent ne pas être fiables, en particulier pendant la saison des pluies. L’ouverture du pont permettra d’améliorer l’ensemble du transport dans cette zone de l’Afrique de l’Ouest, avec des volumes de trafic qui devraient tripler d’ici 2025 selon la BAD.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here