Accueil MONDE Mohamed Salah, portrait du ballon d’or africain

Mohamed Salah, portrait du ballon d’or africain

148
0
PARTAGER
Mohamed salah

Senenews – La Caf vient de désigner ce soir à Accra, au Ghana, le Ballon d’or africain de l’année et comme attendu, c’est l’Égyptien des Reds de Liverpool, Mohamed Salah qui a remporté le titre tant convoité devant le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang et le Sénégalais Sadio Mané. Élu il y’a quelques jours, joueur africain de l’année par la BBC, Salah a vécu en 2017, la meilleure année de sa carrière. Recruté le 22 juin dernier par Liverpool à Rome pour la somme de 42 millions € (plus 8 de bonus), l’ailier s’est rapidement imposé en Angleterre afin de devenir l’un des meilleurs au monde. Actuellement deuxième meilleur buteur de la Premier League avec 17 réalisations et principal artisan de la qualification de l’Egypte au Mondial 2018, le coéquipier de Sadio Mané marche quasiment sur l’eau. Voici le portrait du joueur qui enchante non seulement l’Afrique, mais aussi toute l’Europe.

Né le 15 juin 1992 à Basyoun, dans le gouvernorat de Gharbeya, à 90 km au nord de la capitale de l’Egypte, le Caire, Mohamed Salah fait partie d’une famille de 3 enfants avec une mère au foyer et un père employé administratif dans un hôpital.

Fan de Zinedine Zidane, il passe son enfance à rêver de devenir footballeur professionnel. Pour s’en donner les moyens à seulement 14 ans, il effectue chaque jour un long trajet de plusieurs heures entre sa ville natale et le Caire afin d’intégrer le centre de formation du El Mokawloon, un club basé dans la capitale.

Très vite, le jeune homme impressionne dans les catégories inférieures. Pendant la saison 2010-2011, il devient, à 17 ans lors de ses débuts, le plus jeune joueur du championnat égyptien et attise les convoitises des plus grands clubs d’Egypte et d’Afrique. En 46 matchs avec El Mokawloon, il inscrira 12 buts. Des performances qui feront échos jusqu’au delà du continent africain avec l’intérêt constant de grands clubs comme le Bayern Munich. Mais le 10 avril 2012, Salah s’envole pour la Suisse et s’engage pour 4 ans avec le Fc Bâle pour 2.500.000 €.

Lors de son premier match avec son nouveau club, il inscrit son premier but et devient rapidement un élément essentiel des Bâlois. A la fin de l’année 2012, il est nommé meilleur espoir africain par la CAF et est élu meilleur joueur du championnat suisse de l’édition 2012-2013. Durant son passage à Bâle (2012 et 2014), il inscrit 20 buts en 70 rencontres avec les pensionnaires du Parc Saint-Jacques, dont 2 face à Chelsea en match de groupe de Ligue des champions 2013-2014, à l’aller comme au retour. Impressionné les dirigeants du club anglais décident de s’offrir les services du joueur âgé alors de 22 ans, lors du mercato d’hiver, en janvier 2014.

« Il est jeune, rapide, créatif et enthousiaste. Il est le genre de joueur qui est humble sur le terrain, prêt à travailler pour l’équipe. Salah s’est montré ravi à l’idée de rejoindre Chelsea et je suis très heureux de l’avoir avec moi dans l’équipe », déclarait José Mourinho, à l’époque entraîneur de Chelsea. Mais en 19 matches avec les Blues en une année, il ne marque que 2 fois et sera prêté en échange du colombien Juan Cuadrado à la Fiorentina, le 2 fevrier 2015.

Mais en Florence, l’ailier égyptien décolle de nouveau. 10 jours après son arrivée, lors de son 1er match, il marque fac à Sassuolo. Il devient le fer de lance de l’attaque et le principal danger des violets. D’ailleurs, lors de ses 7 premiers matches, il inscrit 6 buts, toutes compétitions confondues. Il terminera la saison avec 9 buts. Suffisant pour que l’As Rome jette tout son dévolu sur l’ailier.

Le 6 août 2015, il est prêté par Chelsea à l’As Rome pour un prêt payant de 5 millions € avec une option d’achat de 15 millions. Il réalise une première saison remarquable et devient le meilleur buteur du club avec 15 buts inscrits en 42 matches TTC et sera élu meilleur joueur de l’As Rome. Le club lève sur le champ l’option d’achat.

La saison suivante sera pour lui la saison de la confirmation. Il devient non seulement un élément majeur de la louve, mais aussi un grand joueur reconnu partout dans le monde. Dans la continuité de sa première saison, il inscrira encore 15 buts et 11 passes décisives en 31 matches de championnat.

Des performances constantes et remarquables qui mettront à ses pieds, l’Europe du football.

Ainsi le 22 juin 2017, il décide de rejoindre l’équipe entraînée par Jurgen Klopp, Liverpool,  pour 42 millions € et devient, par ricochet, le joueur africain le plus cher de l’histoire du football, battant ainsi le record de son nouveau coéquipier sénégalais, Sadio Mané (40 millions €).

A Liverpool, il s’affirme comme l’un des meilleurs joueurs d’Afrique et du monde. Le 11 décembre dernier, Mohamed Salah a même été élu meilleur joueur africain de l’année 2017 par la BBC. Auteur de 23 buts toutes compétitions confondues et actuellement second meilleur buteur de la Premier League avec 17 buts derrière Harry Kane (18 pour l’anglais), il réalise, en terme de statistique et pas que, la meilleure saison de sa jeune carrière.

Vif, explosif et principalement connu pour sa vitesse exceptionnelle, Salah est aussi un joueur très technique, avec un magnifique pied gauche, souvent assimilé à celui de Lionel Messi. D’ailleurs, il est souvent surnommé « le Messi égyptien » par la presse italienne. Cette année, avec Sadio Mané, Roberto Firmino et Phillippe Coutinho, Mohamed Salah constitue l’un des quatuors les plus redoutables en Europe depuis le début de la saison.

Des performances exceptionnelles qui ne sont pas passées inaperçues chez les plus grands clubs au monde. En effet, selon les médias ibériques, le Real Madrid s’intéresserait fortement à l’Égyptien.

«Salah est un grand joueur. Il l’a prouvé à la Roma et il le prouve à Liverpool. C’est un joueur important pour cette équipe. Il progresse à chaque fois que je le vois jouer. Il devient plus fort et pourtant il est encore assez jeune. Il peut encore donner beaucoup au football. Je parle peu des autres joueurs mais en tout cas je l’apprécie beaucoup », a assurer son idole d’enfance et désormais entraîneur du Real Madrid, Zinedine Zidane.

Désigné Ballon d’or africain 2017, Mohamed Salah succède donc au palmarès à l’Algérien, Riyad Mahrez et intègre également le panthéon très serré des joueurs ayants reçu cette distinction honorifique. Âgé seulement de 25 ans, Salah peut bien espérer en soulever d’autres.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here