Accueil MAURITANIE Mauritanie:pouvoir-opposition vers un dialogue pour une compréhension porteuse d’améliorations

Mauritanie:pouvoir-opposition vers un dialogue pour une compréhension porteuse d’améliorations

669
0
PARTAGER
petition

Une ouverture et une disponibilité pour la concertation  ont été annoncées de part et d’autre par le président ould Ghazaouani et quelques leaders des partis.

En effet, la scène politique mauritanienne  a été animée ces derniers jours par  de multiples rencontres entre pouvoir et opposition qui visent à poser les jalons pour un  dialogue entre les deux camps.

Le président Ould Ghazouani  était en réunion de concertation avec quelques partis politiques pour évoquer et convenir ensemble des retouches nécessaires à apporter pour l’avenir du pays.

Ces échanges constituent,  en quelque sorte une manière de recoller les morceaux.

Sur cette lancée, le président avait reçu successivement des semaines passées, des présidents de formations politiques dont Ahmed Ould Daddah (Rfd), Messaoud Ould Boulkheir (App),  Yacoub Ould Moine ( AND), Seydina Ali Ould Mohamed Khouna ( président du comité de gestion de l’UPR),  Brahim Ould Békaye, le chef de file de l’opposition démocratique.

Et deux présidents membre de l’opposition à savoir Mohamed Ould Maouloud (UFP) et Abdel Salam Ould Horma (Sawab)  ont été reçu à leur tour par le Raîs mardi, 17 septembre.

A chacun, le président Ould Ghazouani   annonce sa disponibilité d’écouter  l’opposition et ses propositions allant dans la bonne conduite du pays.

A cette occasion le leader de  RFD  déclare que les nouvelles autorités politiques doivent  mettre l’intérêt général du pays au-dessus de toute autre considération et tendre la main aux partis politiques en vue d’un partenariat en leur permettant de jouer leur constitutionnel loin de toute pression.

Le rassemblement des forces démocratiques, (RFD) a appelé à un dialogue politique national et affirmé sa totale disponibilité à contribuer à la solution des crises politiques dans le pays.

A souligner  que l’assureur français la Coface place la Mauritanie parmi les 10 Etats africains exposés à des tensions politiques.

La Coface indique récemment que son indice de fragilité politique et sociale montre que  la Mauritanie et dix autres pays pourraient être ou continuer à être secoués par des troubles politiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here