Accueil MAURITANIE Mauritanie: vers la prise des mesures contre le fléau de l’orpaillage

Mauritanie: vers la prise des mesures contre le fléau de l’orpaillage

344
0
PARTAGER

Le président  Ould Ghazouani donne des instructions au gouvernement  pour faire face aux dangers liés aux activités de l’orpaillage traditionnel sur les travailleurs et sur l’environnement.

L’état veut lutter contre une activité très préjudiciable à l’environnement et aux populations.

En effet, c’est dans un  communiqué du conseil des ministres extraordinaire du  mercredi dernier dont des décisions ont été révélé le mardi,03 septembre que le président  Ould Ghazouani  a montré son engagement de  vouloir traiter méticuleusement le dossier de l’orpaillage clandestin, qui est en plein essor  actuellement en Mauritanie.

La conviction des Mauritaniens de trouver facilement de l’or dans le désert ne cesse de se renforcer depuis que des jeunes internautes ont commencé à diffuser sur les réseaux sociaux des images montrant l’or « récolté » et la richesse instantanée qui en découle.

Depuis 2016 , la Mauritanie assiste à la ruée de milliers d’orpailleurs vers le nord de Nouakchott avec des impacts négatifs.

Il fallait creuser  des puits parfois profonds pour extraire les pierres sur lesquelles apparaissent des traces d’or pour les soumettre ensuite à des opérations compliquées pour récupérer les pépites.

Des milliers de jeunes Mauritaniens ont pris d’assaut des zones déjà attribuées par l’Etat mauritanien à ces compagnies étrangères (Kinross Tasiast et First quantum) qui exploitent des mines à ciel ouvert à plus de 250 km au nord de Nouakchott dans l’étendue désertique du « Tijiritt ».

Ainsi, plusieurs orpailleurs sont morts ensevelis lors d’opérations d’extraction dans les zones de prospection.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here