Accueil Economie Mauritanie : Construction d’une ligne électrique Nouakchott-Keur Macène

Mauritanie : Construction d’une ligne électrique Nouakchott-Keur Macène

239
0
PARTAGER

Les travaux de construction d’une ligne électrique haute tension reliant Nouakchott et Keur Macène ont démarrés. Les centrales de transformation de 225 Kilovolts lancés aujourd’hui par le président Aziz qui s’apprête à rendre le pouvoir après deux mandats successifs.

Cette ligne capable de  renforcer les inter connexions régionales sera construite sur le  coût de plus d’un milliard ouguiyas (N-UM). A ce stade ce projet est co-financé par l’Etat mauritanien et le Fonds Arabe de Développement Economique et Social (FADES).

Le but du projet est de fournir des infrastructures de transport d’électricité adéquates. Néanmoins le projet vient en aide des populations en énergie. Il vise á améliorer la qualité d’accès à l’électricité et à la sécurité dans la région.

La construction est prévue pour  une période de 18 mois, cette infrastructure  fera des répercussions positives. Elle améliorera des conditions de vie des populations et aussi l’accélération du rythme de développement en particulier.

Le ministre de l’énergie, Dr Mohamed Ould Abdel Fetah, a indiqué que la réalisation de cette ligne électrique s’inscrit dans le cadre des réalisations accomplies. Il a aussi ajouté dans le domaine du transport, de la distribution de l’électricité et des efforts visant à assurer l’accès des services électriques de qualité.

Le projet vise aussi à développer les échanges électriques avec les pays voisins. Il garantit l’approvisionnement en énergie. En plus renforce l’alimentation des infrastructures du port de N’Diago et la station de Beni Nagi. Enfin développe des activités économiques, et la valorisation des potentialités énergétiques nationales en gaz et en énergies renouvelables.

Les 4 composants du projets

La construction d’une ligne d’une tension de 225 kilovolts entre Nouakchott et Keur Macène sur une longueur de 204 kilomètres ;

L’extension d’une centrale de transformation à Nouakchott de 225 kilovolts ;

La construction d’une centrale de transformation de 225/33 kilovolts à Beni Nagi ;

La construction d’une centrale de transformation de 225/33/90 kilovolts à Tiguint.

Durant la gouvernance de Ould Abdel Aziz, il faut noter qu’un coup de fouet a été donné au secteur de l’énergie pour assurer l’autosuffisance énergétique.

Priorité  aux énergies renouvelables,

La construction de la centrale éolienne de Nouakchott de 30 MW en 2015,

La centrale duale de Nouakchott Nord de 180 MW en 2016, une centrale solaire à Nouakchott de 50 MW en 2017.

A cela s’ajoutent des  unités solaires pour un total de 16,6 MW pour les localités  d’Atar, Aioun, Aleg, Boutilimit, Akjoujt, Chami Boulanouar et Benichab.

Des centrales hybrides thermiques/solaires  qui ont été construites dans les villes de  : Kiffa, Néma, Adel Bagrou, Birette, Ndiago, Boustaila, et Tendakmadjek. Ce sont ainsi près de 290 MW de capacités additionnelles qui ont été installées au cours de cette période.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here