Accueil MAURITANIE Mauritanie : un nouveau président, nouvelle ère, nouveaux défis

Mauritanie : un nouveau président, nouvelle ère, nouveaux défis

425
0
PARTAGER
ghazouani

Le président Ghazouani , élu nouveau président de la Mauritanie, prend la succession de Mohamed Ould Abdel Aziz.

Après 11 ans  de règne, la présidence de la Mauritanie a changé de main jeudi , 01 Août suite à des élections présidentielles tenues le 22 juin dernier. Une nouvelle ère s’ouvre désormais pour le pays.

Le nouveau président a  lu le serment se trouvant dans l’article 29 de la Constitution mauritanienne et les articles 26 et 28 de la loi fondamentale mauritanienne relatifs au respect de la Constitution.

Il a juré devant les commissions compétentes   qu’il sera « le président de tous les mauritaniens indépendamment de leur appartenance politique, réaffirmant que son unique objectif est de les servir tous.

Il affirme dans son premier discours après son investiture,  qu’il a volonté de consolider les canaux de communication avec l’ensemble des acteurs politiques qu’il s’agisse des partis politiques et de l’institution de l’opposition démocratique, ajoutant qu’il sera ouvert à tous les acteurs du paysage politique.

Et que sa priorité sera la consolidation de l’unité nationale et le renforcement de la cohésion nationale ».

Le nouveau président va donc devoir non seulement ne pas décevoir mais convaincre l’ensemble des mauritaniens  qu’il sera à la hauteur des immenses enjeux qui l’attendent.

La cérémonie s’est déroulée au Centre international des Conférences Al Mourabitounes en présence d’une dizaine de Chefs d’État africains et des délégations venues d’Afrique, d’Europe, d’Asie, d’Amérique et d’Océanie.

Les membres du corps diplomatique accrédités à Nouakchott et des représentants des organisations internationales, régionales et sous-régionales présents en Mauritanie étaient eux-aussi là.

Étaient présents aussi, plusieurs milliers de mauritaniens dont des cadres, de hauts fonctionnaires, des élus, des fonctionnaires, des présidents et représentants des associations, des présidents des institutions de l’Etat et de simples citoyens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here