Accueil MAURITANIE Mauritanie, Sénégal et Gambie – Faible rendement agricoles

Mauritanie, Sénégal et Gambie – Faible rendement agricoles

650
0
PARTAGER
secheresse mauritanie

Selon les dernières évaluations du Programme alimentaire mondial (PAM), de l’organisation pour l’alimentation et de l’agriculture (FAO) et des ONG, le rendement des cultures agricoles (céréalières) devrait être nettement inférieur en Gambie par rapport à l’année dernière.

Les niveaux de précipitations ont été très faibles, avec des schémas sporadiques et irréguliers et une sécheresse prolongée accompagnée de températures élevées. En conséquence, la sécurité alimentaire et agricoles est déjà compromise.

Une situation similaire est observée au Sénégal et en Mauritanie. Dans le même temps et dans des endroits spécifiques, de fortes précipitations devraient également augmenter les risques d’inondations soudaines.

Le 26 août à Guidimaka, en Mauritanie, près de 400 ménages ont été touchés par les inondations. La DG ECHO continuera à surveiller la situation et collabore étroitement avec les partenaires humanitaires au cas où une réponse rapide serait nécessaire.

Malgré le manque de financement, les acteurs humanitaires opérant en Mauritanie ont mis en place un plan de réponse intégré (PRISAN) et se sont bien coordonnés pour soutenir les communautés touchées. Cependant, les précipitations qui ont suivi la période de 2018 sont restées insuffisantes dans certaines régions du pays, notamment à Brakna (la région ciblée par le présent appel d’urgence). Il convient d’ajouter que la période de 2019 pourrait ainsi gravement toucher à nouveau la Mauritanie. Les partenaires humanitaires et le Croissant-Rouge mauritanien se préparent déjà à cette éventualité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here