Accueil MAURITANIE Mauritanie: Re, ould Merzoug sur le dialogue national

Mauritanie: Re, ould Merzoug sur le dialogue national

656
0
PARTAGER
ministr de l'interieur mohamed salem ould merzoug

Ce ministre Ould Merzoug est le moins crédible pour tenir ce genre de discours sur le dialogue national pour la simple raison qu’il traine avec lui un passé de haute trahison de l’Etat et de mauvaise gestion.

Ould Merzoug est l’un des cadres appartenant à la communauté des Haratines. Il a bénéficié depuis des années du système de discrimination positive.  Au sein de cette communauté des Haratines, contrairement à Ould Merzoug, de brillants cadres et hommes d’Etat, dignes et respectés, se sont distingués et se sont affirmés. 

Quant à Ould Merzoug, il est connu pour être utilisé par le gouvernement comme cadre Haratine chaque fois que le gouvernement a besoin de quelqu’un pour remplir une fonction sans pour autant avoir une assise sociale ou politique qui le rend difficile à manipuler.

Ould Merzoug a effectivement ce profil, c’est-à-dire quelqu’un qui n’est pas porteur d’une cause et dont le seul objectif est d’être nommé. Enfin, malgré les discriminations positives dont il a bénéficié pour occuper de grands postes, il est toujours dépendant du groupe tribal des anciens maîtres lointains de sa famille.

Le discours du ministre de l’Intérieur Ould Merzoug est toujours vague, bégayant et stérile. Le rôle du ministre est de suivre et d’exécuter les décisions du gouvernement et d’être en mesure de prononcer de bons discours pour communiquer la politique du gouvernement, mais ce ministre de l’Intérieur Ould Merzoug n’a malheureusement pas assez de contrôle sur ce qui se passe sur les lieux.

C’est pourquoi ses déclarations ne reflètent pas la réalité de ce qui se passe. Son discours à la campagne contre la pandémie Covid et dans le cas de la décharge de Tivirit a également causé l’incompréhension de la population de la politique de l’État sur la question. Nous espérons que son discours ne provoquera pas d’incompréhension parmi les Français sur la politique de l’Etat en matière de coopération entre Paris et Nouakchott.

————————–

On a  souvent vu dans la presse et dans les réseaux sociaux que Ould Merzoug avait  été utilisé par l’ancien président sénégalais Abdoulaye Wade pour ses intérêts dans la mauvaise gestion de l’Organisation OMVS, et que Ould Merzoug avait été rattrapé par sa mauvaise gestion plus tard au temps du président Macky Sall où il avait été arrêté à Dakar. L’Etat mauritanien était intervenu pour le libérer et le ramener en Mauritanie, bien qu’il avait trahi la patrie pendant sa gestion de l’organisation OMVS.

Il avait été ramené de Dakar après déclaration par son frère de reconnaissance vos à vis des autorités mauritaniennes. C’est donc l’Etat mauritanien qui l’a affranchi des sénégalais qui l’avaient asservi et exploité à fonds dans leurs intérêts dans l’OMVS, et ce de manière intelligente, sans heurt diplomatique, et c’est d’ailleurs de bonne guerre dans les tiraillements qui arrivent entre états dans ces organisations.

L’Etat mauritanien, avait ainsi mis fin à une situation honteuse et déshonorante pour tous nos ressortissants à Dakar qui voyaient un compatriote appuyé et asservi par un autre pays pour les intérêts de ce pays.

Ce ministre de l’intérieur Ould Merzoug vit apparemment dans un état virtuel de rêves, de photos, d’apparitions sur les écrans de télévision, de réunions.

Eddey Hennoun, pour la coordination des observateurs indépendants du changement et du déroulement des poursuites des crimes économiques du régime de la dernière décennie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here