Accueil MAURITANIE Mauritanie/ présidentielle 2019 : Biram présente son programme gouvernemental à...

Mauritanie/ présidentielle 2019 : Biram présente son programme gouvernemental à ses électeurs

272
0
PARTAGER
biram dah abeid

Un document structuré composé de plusieurs points, présente un programme gouvernemental pour le candidat Biram Dah Ould Abeid qui est à deuxième candidature aux présidentielles en Mauritanie pour accéder au fauteuil présidentiel.

En effet, l’homme fort de l’IRA  commence dans le préambule de son programme post électoral , s’il est élu comme suit :

« Je suis Biram Dah ABEID et j’ai l’ambition d’être le président d’une nouvelle Mauritanie.

Une Mauritanie distincte et meilleure que celle que nous avons aujourd’hui.

Je parle d’un pays d’hommes et de femmes libres, en bonne santé, éduqués et heureux.

Pour l’obtenir, je propose le Pacte de la Renaissance.

Un projet d’Unité Nationale pour que nous puissions tous vivre en harmonie, dans un véritable État de droit.

Ce Pacte de la Renaissance pour la Mauritanie, intègre la société civile, les travailleurs, les entrepreneurs et tous ceux qui veulent vivre en paix, libres et prospères.

Ta liberté totale, inconditionnelle. L’obtenir c’est mon objectif de vie, parce que je crois en la liberté comme condition naturelle de l’être humain.

Pour cela je te remettrai les outils, je te donnerai des droits, et je te donnerai le pouvoir d’être une personne indépendante, prospère et sûre que tu mérites d’être.

Liberté pour ta famille, ta maison et ton pays. Pour que tu aies tout ce dont tu as besoin, pour que tu sois maître de toi-même et de ton avenir.

Liberté pour que tu vives dans la sécurité et la sérénité. Mon gouvernement sera par le peuple, pour le peuple et surtout avec le peuple, et aura pour point de départ : La séparation effective du pouvoir exécutif, législatif et judiciaire, ou la liberté de la presse sera garantie et l’armée limitée à sa fonction régalienne.

Je crois en cela et pour cela je veux être président de la Mauritanie.

Personne ne peut être maître de personne et je donnerai ma vie pour cette liberté.

C’est un pacte d’espérance pour impulser le pays, son développement économique, social et environnemental, et naturellement un pacte pour toi, pour que tu sois une personne libre, en bonne santé, éduqué et heureuse.

Pour une nouvelle Mauritanie. Pour un Pacte de la Renaissance.»

Toutefois,  le premier point du document du candidat s’articule autour de l’état de droit des institutions. Le candidat promet une séparation et une  indépendance entre les trois fameux pouvoirs à savoir le pouvoir exécutif, le pouvoir législatif et le pouvoir judiciaire.

Le second point axé sur la Fonction publique dans sa globalité.

Un troisième point basé énumérant la protection et la promotion des droits de l’Homme.

Tous les problèmes liés au Droits de l’Homme doivent être présentés d’une manière responsable de façon à répondre aux besoins de justice sans compromettre l’équilibre du pays, dit –il.

Un quatrième point où le candidat met l’accent sur la bonne gouvernance qui  est asphyxiée par  son contraire depuis des décennies en Mauritanie.

Le point 5 du  plan d’action post électoral est basé sur la diplomatie et la coopération internationale

«….une bonne coopération bilatérale pour soutenir la diaspora mauritanienne… »

Le  développement économique,  la compétitivité et le développement durable, un 6ème  point au cœur du document du programme gouvernemental  qui met la touche sur l’économie mauritanienne, l’a boostée  pour garantir la qualité de vie des citoyens ainsi que la prospérité du pays.  

Le 7ème point quant à lui, il s’intéresse au travail et l’emploi. Il s’agit selon Biram de créer des emplois pour diminuer le chômage mais aussi honorer  les engagements internationaux que la Mauritanie a ratifié et s’il y a lieu améliorer l’application des conventions.

Ensuite vient le point 8 qui s’articule sur l’éducation nationale pour parler de l’enseignement  de qualité que l’école publique mauritanienne doit offrir aux enfants leur permettant d’avoir une bonne éducation et d’être en même temps compétitifs dans les évaluations.

A cela s’ajoute le point 9 qui s’intéresse aux droits des femmes. Pour ce point, le candidat propose  la parité à tous les niveaux, y compris le niveau de la prise décision.

Et enfin les points successivement énumérés comme la santé  qui doit être considérée comme une priorité de présenter l’accès au soin comme un droit fondamental et non pas comme un privilège ;

La culture en mettant l’accent sur le  respect du patrimoine culturel et naturel en vue d’un développement du débat démocratique, et d’une véritable ouverture d’esprit et des droits fondamentaux en général ;

Le sport qui doit être soutenu comme étant un élément vital et dynamique pour la société particulièrement sa composante la plus dynamique, la jeunesse.

La défense et la sécurité intérieure : le 1er Concerne le G5 Sahel pour fournir plus d’effort physiques et matériels pour renforcer cette intuition et le second pour parler   de  Développer un programme qui assure la sécurité au niveau de la maison, au niveau de la rue, car aucun développement et épanouissement n’est possible sans la sécurité.

Pour finir, le candidat conclu : C’est un pacte d’espérance pour impulser le pays, son développement économique, social et environnemental, et naturellement un pacte pour toi, pour que tu sois une personne libre, en bonne santé, éduquée et heureuse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here