Accueil MAURITANIE Mauritanie: ouverture du congrès de l’UPR

Mauritanie: ouverture du congrès de l’UPR

923
0
PARTAGER
congrès de l'upr mauritanie

Le parti au pouvoir, l’Union pour la République, a ouvert ce samedi congrès de l’UPR pour le renouvellement de son bureau politique. Ce congrès est le plus grand rassemblement de cadres étatiques et d’acteurs majeurs de la vie politique en Mauritanie.

Les dignitaires, les ministres, les députés et les dirigeants des partis politiques soutenant le président Ghazouani ont afflué vers le palais du congrès afin de gagner un siège à l’Assemblée ou dans d’autres commissions.

Ce congrès de l’UPR est aussi l’occasion de revoir les poids politiques de chaque parti souhaitant apparaître au sein d’une l’alliance dans l’attente à une issue des consultations en cours entre le président et ses principaux collaborateurs.

Dans son discours d’ouverture, le secrétaire général du parti et ministre du pétrole, Mohamed Ould Abdel Fattah, a décrit que cette décisive rassemble un large éventail politique, dont les visions, les perceptions et les aspirations recoupent les visions et le programme de Son Excellence le président Mohamed Ould Ghazouani. Décrivant le président de la république comme le président d’un “consensus national pour le bien-être, la sécurité et l’unité nationale de la Mauritanie”. 

S’adressant aux conférences du parti, Ould Abdel-Fattah a ajouté: “Je me rends compte de l’ampleur de la tâche qui vous incombe. Le pays tout entier attend les résultats de cette conférence, qui établit inévitablement une règle politique consciente qui jouera le rôle du parti dans les efforts de développement durable auxquels le pays est confronté dans divers domaines et est dirigé par un parti ouvert, moderne et inclusif.”

Ould Abdel-Fattah a mentionné les efforts considérables déployés par les dirigeants des différents comités au cours des derniers mois, saluant le dévouement de ses membres, ainsi que ce qu’il a décrit comme des sacrifices consentis par les jeunes et les femmes sur tout le territoire national.

Parmi les grands absents, Hormis l’ancien président, on peut citer le président de l’Assemblée national Cheikh ould Baya, ainsi que Boijel ould Houmeid et sidina ould Mohamed Khouna.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here