Accueil MAURITANIE Mauritanie: Ould Abdel Aziz “Ghazouani est le juge et la police…”

Mauritanie: Ould Abdel Aziz “Ghazouani est le juge et la police…”

2665
0
PARTAGER
Mauritanie: Ould Abdel Aziz

L’ancien président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a enfin rompu le silence en tenant une conference de presse hier soir à son domicile de Nouakchott. Ould Abdel Aziz a souligné qu’il n’était pas optimiste quant à la restauration de ses relations avec l’actuel président, Mohamed Ould Ghazouani, ajoutant qu’il défendra ses droits et le droit de pratiquer la politique.

Ould Abdel Aziz a ajouté, que Ghazouani est désormais président, il contrôle tout. Il est le chef de la police, le juge et le chef du ministère de l’intérieur.

Ould Abdel Aziz a défendu son règne du pays au cours de la dernière décennie, soulignant que les dossiers dans lesquels il était accusé de corruption contenaient plus de 120 réponses, et plus de 120 justifications.

Ould Abdel Aziz a confirmé que l’Inspection générale de l’État n’avait procédé à aucune inspection au cours de l’année dernière, ajoutant qu’une somme de 300 millions d’ouguiya avait été distribuée aux députés, afin de passer le comité d’enquête, qu’il a qualifié de Commission de corruption.

Ould Abdelaziz accuse Ghazouani de corruption, ajoutant que tout le pays n’avait plus d’autre travail que ce qu’il décrit comme la lutte contre la corruption de la décennie, alors que la corruption est en son sein.

Ould Abdelaziz a accusé les autorités exécutives et législatives de conspirer contre les citoyens, pointant du doigt des députés en augmentant leurs salaires de 250000 ouguiyas, alors que des milliers de Mauritaniens ne trouvent pas de quoi vivre.

L’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz a refusé de répondre à la question concernant la source de sa richesse, et a déclaré en réponse à la question qui lui avait été posée à plusieurs reprises et sous différents formats qu’il ne révélera pas de secrets sur la source de sa richesse.

La question sur la source de la richesse de l’ancien président a dominé le cours de la conférence de presse, qui a duré trois heures consécutives, mais Ould Abdel Aziz a refusé de répondre à la question chaque fois qu’elle lui était posée, soulignant qu’il avait déclaré ses propriétés à la Cour suprême.

Face à la récurrence de la question sur la source de son argent, notamment avec son aveu qu’il n’a dépensé aucune somme de son salaire mensuel pendant son règne. Ould Abdelaziz a refusé de donner une réponse convaincante pour éclairer l’opinion publique sur le sujet de ses biens et sa richesse. 

LIRE AUSSI Mauritanie: Gel des comptes bancaires de plus d’une soixantaine de personnalités de l’ancien régime

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here