Accueil Economie Mauritanie : Nouadhibou abritera le prochain sommet économique arabe

Mauritanie : Nouadhibou abritera le prochain sommet économique arabe

59
0
PARTAGER
sommet arabe

La cinquième édition du sommet arabe pour le développement économique et social  se tiendra début 2023, en Mauritanie, précisément dans sa capitale économique, Nouadhibou.

Cette annonce a été faite par le président Oul Abdel Aziz  lors de  son discours à l’ouverture du quatrième sommet arabe qui s’est  tenu dimanche, 20 janvier  2019  dans la capitale libanaise Beyrouth sous le thème « La prospérité est un facteur de paix ».

Le président Ould Abdel Aziz a salué la décision des pays arabes  d’avoir choisi  la Mauritanie pour accueillir ce sommet de grande envergure  qui s’effectuera  certainement sous l’égide de  son prochain  successeur.

Le  4ème sommet  de Beyrouth a examiné plusieurs points certains relatifs à la sécurité alimentaire,  aux échanges commerciaux dans les domaines des productions agricoles, végétales et en matières des produits et dérivés animaux dans la région arabe.

Ainsi que d’autres thèmes faisant trait aux avancées réalisées au plan de la mise  place de la zone franche arabe, le parachèvement des impératives de la mise en place de l’union douanière arabe, la charte arabe référentielle pour le développement des micros, petites et moyennes entreprises, la stratégie arabe pour l’énergie durable à l’horizon 2030.

Et  la mise en place d’un marché arabe commun pour l’énergie, l’initiative de complémentarité entre le tourisme et le patrimoine culturel et civilisationnel des pays arabes et l’administration des déchets solides dans le monde arabe.

Toutefois, l’organisation d’un tel évènement en Mauritanie  donnera une impulsion à l’économie nationale et encouragera les investisseurs arabes à venir s’implanter à Nouadhibou qui est considérée comme zone franche.

A noter que le sommet a été boudé par la plupart des chefs d’État arabes qui ont été représentés par des délégations présidées par le Premier ministre, le chef du Parlement ou des ministres.

Outre le président libanais, seuls l’émir de Qatar et le président Ould Abdel Aziz étaient présents à l’ouverture de ce sommet économique qui fait suite à ceux du Koweït en 2009, de Charm el-Cheikh  en 2011 et de Riyad en 2013.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here