Accueil MAURITANIE Mauritanie: Mise en garde les acteurs sociaux, politiques et la presse.

Mauritanie: Mise en garde les acteurs sociaux, politiques et la presse.

323
0
PARTAGER

Nous constatons que des informations inexactes sont mises à la disposition de certains journalistes Mauritaniens pour les induire en erreur, mais aussi la presse étrangère depuis un certains temps, qui suivent les événements post-électoraux, c’est-à-dire les arrestations et séquestrations arbitraires de militants de l’opposition qu’a opéré le régime de Mohamed Ould Abdel Aziz après l’élection présidentielle. Ces arrestations sont faites sur dénonciation calomnieuse dans le but à décourager les activistes de l’opposition.

-Ce 11 juin 2019, s’était ouvert à Kaédi le procès de 12 militants de l’opposition toute confondue, donc ce n’était pas le procès de militants de la « Coalition Vivre Ensemble (CVE) » comme l’a fait savoir certains journalistes dans la presse. Dès le début des arrestations, la presse fait état que seuls les militants de la C.V.E de l’ex-candidat Kane Hamidou Baba sont ciblés, ce qui est loin d’être fondé.

-Deuxièmement, la direction de l‘ex-candidat à l’élection présidentielle, le député Biram Dah Abeid a dépêché Maitre Ahmed Ely pour défendre les accusés sur place avec la députée Mme Coumba Dada Kane et sa délégation pour assister au déroulement du procès.

-Troisièmement, aucune condamnation n’a été prononcée à l’égard des 12 prévenus dont 2 sont mineurs sous contrôle judiciaire, leur dossier a été renvoyé à une date ultérieure à cause d’un vice de forme.

-Quatrièmement : L’avocat va introduire une demande de mise en liberté provisoire en attendant leur jugement définitif.
Nous prions les journalistes, la société civile, l’opinion nationale et internationale d’être très vigilant aux informations qu’ils reçoivent et traitent de certaines sources promptes à la manipulation, à la désinformation en donnant des choses inexactes voire carrément infondées qui profitent à la sûreté de l’état qui divise les victimes en opérant des arrestations arbitraires. Nous condamnons fermement ces méthodes qui ne profitent pas aux victimes. Il n’est jamais bon de combattre le mensonge par un autre.

Diko Hanoune/ Militant Abolitionniste

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here