Accueil Economie Mauritanie: « Marathon de l’entrepreneur 2018 » à Boghé

Mauritanie: « Marathon de l’entrepreneur 2018 » à Boghé

72
0
PARTAGER
entrepreneuriat à Boghé

Une « Caravane de l’Entrepreneur » séjourne à Boghé, depuis le 27 Juillet au soir. 54 jeunes dont 28 filles et femmes ont pris part, le 28, à une session de formation, organisée par la jeune Chambre de Commerce de Mauritanie, pour booster le secteur de l’emploi en milieu rural et réduire la pauvreté dans ces coins reculés. Le montage et la mise en œuvre d’un projet, le coaching, l’appui financier, l’incubation et l’identification des potentialités économiques locales en étaient le cœur, durant environ six heures d’horloge où il a fallu composer avec le niveau, très bas, d’instruction des stagiaires.

Formation alternée entre théorie et pratique

Second écueil : les barrières linguistiques entre les formateurs et leurs élèves. « Nous étions conscients de ce handicap », souligne madame Yemiha Baba, chargée de communication du Marathon, « et nous nous sommes bien organisés pour pouvoir échanger en hassaniya, pulaar et wolof ». Madame Tabara M’bodj,  responsable de la logistique, confirme : « toutes les communications se font dans les langues nationales. Plusieurs stagiaires nous aident dans la traduction ».

Cela dit, la formation n’est pas axée sur la maîtrise des outils de communication, notamment informatiques, mais sur la stimulation du savoir, pour permettre à la personne de dégager des idées traduisibles en projet. « À la différence du travail effectué, l’année dernière, par nos collègues », poursuit madame M’bodj, « nous nous sommes surtout appliqués à initier les jeunes à l’entreprenariat, en leur en faisant comprendre les bases – c’est quoi un micro-projet ? Comment le concevoir ? Le monter ? Le présenter ? Etc. –  et leur en donnant les outils indispensables ». Bien assimilée, une telle formation devrait avoir des effets très positifs pour les bénéficiaires.

 

Brahim ould Ely Salem

CP Boghé

Le calame

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here