Accueil MAURITANIE Mauritanie : L’UPR, tiraillé entre le nouveau et l’ancien président

Mauritanie : L’UPR, tiraillé entre le nouveau et l’ancien président

681
0
PARTAGER

Depuis son retour, Ould Abdel Aziz multiplie des rencontres avec les partisans de l’Union pour  la République( UPR) dans le but de reprendre ses activités politiques et la gestion du parti UPR. Une chose que certains fidèles rejettent créant ainsi deux camps au sein du parti. Face à cette situation un mouvement de contestation  est né et se veut avant tout la non-ingérence de l’ancien président dans la gestion de l’UPR, parti au pouvoir.

L’ancien président,  qui s’exprimait lors d’une rencontre tenue lundi,  25 novembre dans son domicile  avec les dirigeants de l’UPR  (les jeunes et les femmes), a manifesté son désaccord à la décision du président Mohamed Ould Ghazouani de se considérer comme la référence du parti UPR.

Ould Abdel Aziz  a déclaré que le président Mohamed O. Cheikh Ghazouani s’est ingéré dans la gestion du parti UPR, considérant qu’il s’agit là d’une «mesure anticonstitutionnelle», à laquelle il a promis de s’opposer par tous les moyens.

Ainsi, il a demandé les fidèles de choisir entre lui et le président Ould Ghazouani. 

Le Porte –parole de UPR, Sid’Ahmed Ould Ahmed et la commission nationale des jeunes de l’UPR rejettent toute alliance avec  Abdel Aziz   et affirment que la seule référence du parti est le président Mohamed O. Cheikh Ghazouani.

Ils rejettent  le contenu de  la première réunion avec Ould Abdel Aziz, prise sans l’aval du président Ould Ghazouani .

Le Porte –parole de UPR, déclare « le peuple mauritanien a besoin du  projet de société promis par le Président Ould Ghazouani pour se réconcilier avec soi-même et aspirer à un avenir prometteur ».

Aussi, les députés du parti, qui jouissent d’une majorité parlementaire, régionale et municipale, sont  attachés au projet de société du président en tant que seule référence politique du parti.

Le président du Groupe parlementaire de l’UPR, Hbib Ould Diah, a convoqué mardi, 26 novembre   les membres dudit Groupe  pour tourner  la parenthèse des divergences suscitées au sein de l’UPR, parti au pouvoir.

Ainsi, 64 députés de l’UPR, ont signé une plateforme revendicative demandant la tenue d’une réunion interne pour statuer sur la rencontre présidée par l’ex-président Ould Abdel Aziz, mercredi, 20 novembre  au siège du parti.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here