Accueil MAURITANIE Mauritanie : l’opposition réclame un dialogue national

Mauritanie : l’opposition réclame un dialogue national

767
0
PARTAGER

L’opposition mauritanienne, partie  essentiellement de la dynamique impulsée par le président Ould Ghazouani, dans la pacification du climat politique au lendemain des élections présidentielles  de 2019, elle réclame un dialogue national inclusif.

En effet, réunie mardi, 19 novembre  sous la bannière de l’union des forces de progrès, du rassemblement des forces démocratiques, l’union nationale pour l’alternance démocratique,  et d’autres partis, l’opposition mauritanienne  demande l’organisation d’un dialogue national inclusif afin de mettre à terme à ce qu’elle appelle « la crise politique qui perdure depuis dix ans dans le pays ».

Cependant, après avoir pris connaissance des conclusions tirées par des différentes rencontres entre elle et le président Ould Ghazouani, l’opposition se focalise sur la mise en œuvre des concertations nationales afin de trouver une sortie d’une crise politique instaurée depuis plus d’une décennie dans le pays.

Pour l’opposition, seules des concertations sur des questions fondamentales, un dialogue ouvert et constructif dans l’intérêt supérieur de la nation peuvent sortir le pays de cette situation qui dure et perdure.

Sauf que lors de ces différents  entretiens, le président Ghazouani, aurait déclaré qu’il n’est pas intéressé par un dialogue politique.

L’opposition a demandé par ailleurs,  l’ouverture d’enquêtes urgentes à propos de la situation des sociétés nationales qui ont été victimes de gabegie et de corruption pendant le régime de Ould Abdel Aziz.

A noter que depuis quelques années la scène politique mauritanienne connait des contradictions assez profondes par rapport à ses lignes notamment  ses  lignes  stratégique et tactique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here