Accueil MAURITANIE Mauritanie: l’opposition discute de sa relation avec le pouvoir

Mauritanie: l’opposition discute de sa relation avec le pouvoir

660
0
PARTAGER
Mauritanie: l'opposition discute de sa relation avec le pouvoir

Certain dirigeants des partis de l’opposition, en Mauritanie, se sont réunions pour évaluer les performances acquis, et d’étudier la possibilité de reprendre une coordination quelconque entre ces partis.

Selon zahara, la réunion comprend les chefs de parti Tawassoul, Al-Taktal l’UFP et le Parti Enad.

Au cours des discussions, deux points de vue ont émergé, dont l’un suggère d’adopter une politique de «compromis» avec le régime actuel, de s’abstenir de le critiquer et de lui accorder un délai supplémentaire, et de soutenir ce qu’il considère comme les réformistes par le biais du ministre de l’Intérieur, M. Mohamed Salem Ould Mezaoug, opinion défendue Fortement l’Union des Forces du Progrès.

Quant au deuxième point de vue, il est temps que l’opposition reprenne son rôle politique après avoir donné suffisamment de temps au régime sans faire de progrès significatifs sur les questions de réforme, de lutte contre la corruption et de résolution des problèmes liés à l’unité nationale et à la justice sociale.

Les partis réunis disent que l’intérêt du pays nécessite la cohésion de l’opposition et le développement d’une nouvelle stratégie dans la lutte pacifique pour réaliser les aspirations du peuple. Pousser vers un dialogue sérieux qui met toutes les questions du pays sur la table, ajoutant que la consultation existante entre les parties représentées à l’assemblée sur la lutte contre la pandémie doit être renforcé et poursuivi, avec la nécessité de rester pur sur le sujet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here