Accueil MAURITANIE Mauritanie: le parti Adil rejoint l’UPR, une stratégie de Ghazouani d’affaiblir l’opposition

Mauritanie: le parti Adil rejoint l’UPR, une stratégie de Ghazouani d’affaiblir l’opposition

1127
0
PARTAGER
mauritanie, le parti adil rejoint upr

Le président du parti ADIL, Yahya ould Ahmed Wagef a rencontré hier le président Mohamed Ould Ghazouani. Selon certaines sources, Ghazouani a demandé à ce que son parti rejoint l’UPR.

ADIL est un parti politique qui militait dans l’opposition avant de soutenir le président Ghazouani à la veille des présidentielles. Il a été fondé en 2007 par l’ancien président Sidi Mohamed ould Cheikh Abdallahi qui a été renversé en 2008 par Mohamed ould Abdel Aziz.

Selon certains information, le Premier ministre Ismail Beddah Ould Cheikh Sidiya tient des réunions avec plusieurs formations politiques afin de les persuader de s’intégrer à l’Union pour la République.

Ces efforts représentent une tentative de vider l’arène de l’opposition des partis et des personnalités équilibrées, de créer un poids politique et une confiance en profondeur dans l’affaiblissement de opposition.

Ainsi, ce comportement qui n’était pas attendu de Ghazouani, s’attribut vers un parti supérieur et la fermeture des opportunités de l’alternance dans le pays, d’autant plus que le président ne croit pas à la nécessité du dialogue, ni à la solution à la crise politique.

La question de la transparence et du processus électoral dans toutes ses formes ne peuvent être réformées que par un dialogue national. Cela pourra constituer un consensus de la classe politique, cependant Ghazouani ne voit aucune nécessité, appuyant tout ses efforts pour rallier les dirigeants des partis de l’opposition à l’UPR.

Ces manigances ne sont pas de bon augure pour l’avenir du pays sur la démocratie et l’avenir des règles civiles du pays, mais plutôt de l’exposition du pays à d’autres années de domination individuelle et à la dictature.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here