Accueil MAURITANIE Mauritanie : l’affaire du blogueur, un nouvel chapitre s’ouvre pour M’kheitir

Mauritanie : l’affaire du blogueur, un nouvel chapitre s’ouvre pour M’kheitir

209
0
PARTAGER
mohamed ould mkheitir

Acquitté il y a quelques jours par un nouveau repentir après cinq ans passés dans les couloirs de la mort pour blasphème,Mohamed Mkhaitir a été  libéré définitivement lundi, 29 juillet 2019.

Il quitte dans les heures qui suivent  le territoire mauritanien, milieu où les islamistes représentent  une menace pour la vie de ce citoyen.

Sa libération a d’ores et déjà provoqué la fumeur des nombreux islamistes radicaux qui appellent de longue date à son exécution en organisant des manifestations partout en Mauritanie.

Selon plusieurs sources le blogueur qui était détenu depuis des années dans un lieu inconnu  a été évacué lundi soir par la frontière de Rosso sous une forte protection sécuritaire. L’on ne connaît pas son pays de destination finale. Mais  il  pourrait se rendre en France pour rejoindre sa famille en exil dans ce pays.

L’affaire de M’kheitir a fortement animé le  dernier mandat du président Ould Abdel Aziz en mauritanie,  pays musulman très conservateur où le blasphème est un sujet extrêmement sensible. Des accusations suffisent à provoquer des lynchages.

L’affaire avait divisé le pays, invitant l’opinion publique à intervenir. Revenu récemment sur le sujet, Mohamed Ould Abdekaziz  aurait été invité par son successeur à régler cette affaire avant son départ.

Mohamed cheikh Ould M’kheitir agé d’une trentaine d’années avait été condamné en décembre 2014 pour blasphème à la suite écrit et publié sur les réseaux sociaux un texte considéré blasphématoire à l’encontre du prohète  Mohamed (PSL). M’kheitir assure que son texte ne touche pas à l’image du Prophète, mais à défendre la caste des forgerons, dont sa famille est issue et qui est victime de discriminations systémiques dans la société mauritanienne

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here