Accueil MAURITANIE Mauritanie: la lumière est réclamée sur l’assassinat d’un jeune noir par l’armée

Mauritanie: la lumière est réclamée sur l’assassinat d’un jeune noir par l’armée

1580
0
PARTAGER
Mauritanie: la lumière est réclamée sur l'assassinat d'un jeune noir par l'armée

La plupart des partis politiques et société civile ont condamné le meurtre d’un jeune Mauritanien du nom de Abbass Diallo.

Selon des informations Abbass voulait traverser la frontière du Sénégal pour emporter des marchandises d’un commerçant maure qui l’accompagnait avec une autre personne. Surpris au moment de l’embarquement, il a été abattu par un militaire mauritanien qui gardait la frontière.

Selon la declaration du gouvernement Mauritanien “une patrouille militaire a intercepté le jeudi 28 Mai 2020 à 21 heures 2020 un groupe de passeurs près du village de Winding… La patrouille a pu arrêter l’un des passeurs, alors que les autres ont pris la fuite. Au cours de leur poursuite, un élément du groupe a tenté d’agresser un soldat. Ce dernier a tiré une balle de sommation en direction de l’agresseur mais cette balle a malheureusement touché mortellement ce dernier”.

La version locale contredit la declaration du gouvernement.

Les dirigeants de Tawassoul, CVE, CVE/vr, Ira, l’AMDH, l’UFP et touche pas à ma nationalité ont tous demandé une ouverture d’enquête sur ce crime odieux et que justice soit servie.

L’ancien secrétaire général de l’Union des forces pour le progrès, Mohamed Ould Bedredine, a décrit les justifications données par le gouvernement dans sa déclaration au meurtre d’Abbass Diallo pas convaincante. Bedredine demande à ce que l’opinion publique d’être éclairée sur cet incident et ses auteurs punis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here