Accueil Economie Mauritanie : la France alloue une enveloppe de 485 millions d’ouguiyas N-UM...

Mauritanie : la France alloue une enveloppe de 485 millions d’ouguiyas N-UM pour soutenir l’accès des populations rurales aux services de base

111
0
PARTAGER

La France a signé avec la Mauritanie une convention de financement du projet d’amélioration de l’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans les wilayas du Hodh Charghi et du Hodh el Gharbi. Il s’agit de soutenir les populations rurales aux services de base.

La convention de financement a été paraphé, mardi, 30 avril entre le ministre mauritanien de l’économie et des finaces, Moktar Ould Diay, l’ambassadeur de France , Robert Moullié et   directeur de l’Agence Française de Développement, Lionel Yondo.

L’enveloppe globale de ce financement  s’élève à 11.850.000 euros soit l’équivalent de 485 millions d’ouguiya (N-UM).

Ledit projet devrait permettre d’améliorer les conditions de vie des populations des deux Hodhs et contribuer efficacement à la réalisation des objectifs du développement durable (ODD) en matière d’offre d’eau potable et d’assainissement et atténuer le déficit en matière alimentaire.

Il s’agit  en outre, de mettre en places des points d’eau équipés dans 74 regroupements partagés entre  42 au Hodh Charghi et 32 au Hodh El Gharbi dont les habitants dépassent les  500 personnes.

Intervenant pour les circonstances, Ould Diay indique que ce projet revêt une importance capitale en ce qu’il est le premier projet exécuté au profit de la Mauritanie dans le cadre du programme d’investissements prioritaires des pays du G5 Sahel.

L’ambassadeur de France, a quant à lui indiqué que ce financement intervient pour renforcer l’appui de la coopération française au secteur de l’eau et de l’assainissement de la Mauritanie et constitue une contribution en vue de l’atteinte aux objectifs du développement durable.

La  signature  de convention s’est déroulée en présence de la ministre de l’hydraulique et de l’assainissement Mme Naha Mint Hamdi Ould Mouknass, du secrétaire général du ministère de l’économie et des finances, M. Mohamed Ould Ahmed Aida et de plusieurs cadres du département de l’économie et des finances.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here