Accueil MAURITANIE Mauritanie : la cour suprême annule la décision de l’ancien régime de...

Mauritanie : la cour suprême annule la décision de l’ancien régime de fermer l’ONG islamiste

716
0
PARTAGER
cours supreme mauritanie

La Cour suprême de Mauritanie a rendu hier une décision annulant la décision de fermer l’ONG Al Moustaqbal (de tendance islamiste), une mesure qui avait été prise sous le précédent régime du président Mohamed Abdel Aziz, a indiqué une source judiciaire.

La décision de fermer l’ONG, dirigée par le savant Mohamed Hacen ould Dedew, a été prise il y a plus de cinq ans au motif qu’elle constituait “une atteinte à l’ordre et à la stabilité du pays”, en plus de “violer les règles de les associations quant à leur financement. “

Mais Al Moustaqbal, créé en 2008, a toujours affirmé que son activité se limitait exclusivement à l’éducation, la culture et la pêche, et a accusé l’ancien pouvoir d’agir contre l’ONG pour des raisons politiques.

La décision de clôture de l’ONG a été prise dans un contexte marqué par une tension croissante entre le président de l’époque Ould Aziz et le parti islamiste Tawassoul, qui a des affinités idéologiques avec les Frères musulmans d’Égypte.

Tawassoul a été accusé d’avoir attisé les manifestations populaires déclenchées en 2014 à Nouakchott en refusant la profanation du Coran dans une mosquée de la capitale, et qu’elles se sont ensuite retrouvées avec un homme mort.

L’ONG Al Moustaqbal est considérée par le pouvoir à Nouakchott comme le guide spirituel des islamistes mauritaniens.

Le verdict de la Cour suprême intervient à un moment marqué par l’ouverture politique de l’actuel président Mohamed ould Ghazouani, qui marque depuis lors des distances avec la politique de son prédécesseur.

En ce sens, au cours des derniers jours, deux investisseurs mauritaniens réputés qui ont vécu en exil ces dernières années, pour des divergences avec Aziz, ont été décorés par le président Mohamed ould Ghazouani.

Il s’agit de Mohamed ould Bouamaotu et Ahmed Baba ould Ezizi, deux anciens présidents des employeurs mauritaniens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here