Accueil MAURITANIE Mauritanie: KANE Hamidou Baba reçoit une délégation de l’Union européenne

Mauritanie: KANE Hamidou Baba reçoit une délégation de l’Union européenne

850
0
PARTAGER

Le candidat de la Coalition Vivre Ensemble, Kane Hamidou Baba a rencontré le lundi 27 mai,  une délégation de l’union européenne conduite par madame Marie-violette CÉSAR, experte électorale et politique ainsi que madame Angeles MOHEDO PEREZ. 

Après avoir reçu les mots de bienvenue de la part du candidat, les membres de la  délégation ont exposé leur mission et objectifs par la voie de madame Marie-violette CÉSAR. Elle a notifié, que  la mission de la délégation est d’apporter une expertise électorale et non une mission de supervision du scrutin. Elle a également décliné leur planning qui s’étendra jusqu’à la fin du processus électoral et sera ponctué de quelques visites dans les autres régions. En outre, elle a souligné que cette mission  permettra ainsi à la délégation, après avoir rencontré tous les acteurs, de faire des recommandations qui seront transmises à l’union européenne, afin d’aider à l’amélioration du processus électoral. 

A son tour, le candidat de la Coalition Vivre Ensemble a,de sa part regretté l’absence d’une mission de supervision de l’union européenne. Il a ainsi rappelé,  qu’une demande avait été introduite dans ce sens, par les partis  d’oppositions auprès de cette dernière, demande qui n’a pas pu aboutir face au refus des autorités d’accueillir des observateurs de l’UE.

Le candidat Kane Hamidou Baba a ensuite  partagé son inquiétude  sur  la composition des membres de la CENI, ce qui pour lui, laisse planer le doute sur  l’impartialité de la commission. Il a également évoqué, l’absence de diagnostic du nouveau fichier électoral, toujours selon lui n’est pas de nature à rassurer les partis d’oppositions engagés dans  cette échéance électorale. 
Le candidat a  néanmoins précisé, que la Coalition Vivre Ensemble userait de tous les recours et déploierait toute ses forces pour faire barrage en-cas de manquement aux règles établies.

En outre, le candidat de la CVE est revenu sur son entretien avec le Président de la CENI et  a partagé les inquiétudes et interrogations qu’il lui a soulignées. Il a évoqué entre autres,  le vote des mauritaniens à l’étranger dont la majorité sont aujourd’hui privés de leurs devoirs de citoyen. Il a rappelé qu’un pays est éligible en circonscription électorale dès qu’il atteintmilles résidents et l’installation d’un bureau comme le stipule le code électoral. 
Le candidat s’est également interrogé, sur le choix des six pays désignés par la commission électorale au détriment d’autres tout aussi éligibles. Il a demandé d’être éclairé sur le choix de la Gambie et non du Sénégal ou celui de la Guinée Bissau et non du Gabon. Le candidat de la Coalition Vivre Ensemble, a conclu que ces choix ne s’expliquent que par de simples calculs électoralistes de la part des autorités. 

Le candidat  de la CVE a aussi  soulevé une entorse à la  procédure et des conditions d’attribution douteuses du marché de l’impression du bulletin électoral au Président du patronat Zeine El Abedine dont la structure ne dispose d’aucune expérience dans le domaine. 
Dans la même lancée, le candidat de la coalition aprévenu pour le respect du temps d’antenne imparti à l’ensemble des candidats et appelle la HAPA de veiller à un contrôle stricte.

Pour finir, le candidat a rappelé son attachement aux règles démocratiques, ainsi que le projet du Vivre Ensemble porté par la coalition. 

Coalition Vivre Ensemble 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here