Accueil MAURITANIE Mauritanie: Ghazouani en phase de gracier Imam Chafi et Bouamatou

Mauritanie: Ghazouani en phase de gracier Imam Chafi et Bouamatou

1491
0
PARTAGER

Selon des informations, le gouvernement mauritanien a fait entreprendre des mesures en vu d’annuler les poursuites judiciaires à l’encontre de Moustapha Chafi et Mohamed ould Bouamatou.

Cette décision est un affront à l’ancien président Mohamed ould Abdel Aziz. Ce dernier avait accusé Moustapha Chafi d’être le complice des terroristes maliens lorsqu’il il a négocié avec Mokhtar Belmokhtar et Abou Zeid la libération d’otages suisses, espagnols et français.

Selon Jeune Afrique, Chafi a côtoyé par le passé Mouammar Kadhafi, Mano Dayak ou Laurent-Désiré Kabila et “a rendu tellement de services”, selon les mots d’un ami, peut en outre compter sur le soutien d’autres chefs d’État de poids dans la sous-région : Alassane Ouattara bien sûr, mais aussi Macky Sall ou encore Mahamadou Issoufou, qu’il conseille lui aussi…

Mohamed Ould Bouamatou a été visé par un mandat d’arrêt de la justice mauritanienne pour des soupçons de corruption. Le régime de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz accusait l’homme d’affaires d’avoir financé, en 2017, un groupe de sénateurs qui a mené une fronde contre le référendum constitutionnel ayant mené à la suppression du Sénat.

M. Ould Bouamatou n’a jamais caché qu’il soutenait légalement l’opposition mauritanienne, notamment financièrement, afin de favoriser la démocratie en Mauritanie.

La semaine dernier les candidats á la présidentielle de 2019 Biram Dah Abeid et Sidi Mohamed ould Boubacar ont plaidé, au chef de l’Etat, pour la levé des poursuites judiciaires à l’encontre de ces deux hommes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here