Accueil MAURITANIE Mauritanie: Gaffe d’un officiel marocain en présence de Ghazouani

Mauritanie: Gaffe d’un officiel marocain en présence de Ghazouani

1154
1
PARTAGER

Selon Spoutniknews, lors d’une cérémonie officielle en Mauritanie, le ministre marocain de la Culture et du Sport a écorché le nom du chef de l’État du pays, Mohamed Ould Ghazouani, en sa présence, alors que son discours était retransmis en direct à la télévision nationale.

Le ministre marocain de la Culture et du Sport Hassan Abyaba, qui représentait le roi Mohammed dimanche 10 novembre à la 9e édition du Festival des villes anciennes en Mauritanie, s’est emmêlé les pinceaux en prononçant le nom du nouveau Président de la République de la Mauritanie.

En effet, lors de son allocution en début de festival à Chenguit, dans le sud-est de la Mauritanie, le ministre marocain a appelé le Président mauritanien Ould Azzouzi, au lieu de Ould El-Ghazouani, en sa présence. Retransmise en direct à la télévision nationale, la bourde de M.Abyaba n’est pas passée inaperçue.

Il s’agit de la première apparition publique nationale du Président mauritanien depuis son investiture.

Mohamed Ould Ghazouani a été investi Président de la République mauritanienne le 1er août 2019. Il a succédé à Mohamed Ould Abdelaziz qui a passé 11 ans à la tête de l’État.

1 COMMENTAIRE

  1. Ben c’est normal qu’ils ne se donnent même pas la peine de prononcer vos noms correctement. Qu’est ce que la Mauritanie pour eux ? Un morceau du grand maroc, tout comme la moitié du Sahara algérien jusqu’au Mali sous prétexte qu’ils y ont vendu naguère aux” locaux ” libres comme l’air et comme tout nomade qui se respecte quelques chameaux et des babouches du bon faiseur.
    Moi si j’étais Mauritanien, je l’aurais mauvaise, à penser que les marocains se parent des plumes des Almoravides venus de Mauritanie, tout comme ils se couvrent des lauriers des Almohades algériens, sachant qu’Abdelmoumen le conquérant et fondateur de la dynastie venait d’Algérie, non seulement lui même mais également toute sa tribu déplacée à Marrakech en tant que gouvernants. Ibn Toumert le marocain n’est pour rien dans la geste almohade, il était dans sa tombe depuis plusieurs années avant que le destin d’Abdelmoumen. s’accomplisse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here