Accueil MAURITANIE Mauritanie: fermeture de Guerguerat, hausses des prix des legumes

Mauritanie: fermeture de Guerguerat, hausses des prix des legumes

977
0
PARTAGER
Les polisariens menacent le Maroc. Du déjà vu et entendu

Des milices du polisario ont bloqué le trafic routier et commercial de Guerguerat entre le Maroc et la Mauritanie.

En effet, les dirigeants du Front Polisario ont une fois de plus convoyé un groupe de sahraouis des camps de Tindouf, accompagnés d’une force militaire, jusqu’au poste frontière de Guerguerat, où ils ont bloqué la route frontalière avec des pneus et de grosses pierres.

Les manifestants brandissant des slogans séparatistes en obstruant tout passage et mouvements civils et commerciaux de Guerguerat.

La Mission des Nations Unies au Sahara occidental (MINURSO) a condamné la fermeture du point de passage de Guerguerat entre la Mauritanie et le Maroc.

La mission onusienne a révélé qu’elle va déployer des éléments pour désamorcer les tensions et rouvrir la route, notant que le trafic civil et commercial ne devrait pas être perturbé.

La mission appelle toutes les parties à faire preuve de retenue et à ne pas se laisser entraîner à des tensions, et à ne prendre aucune mesure qui changerait la situation actuelle dans la zone.

En janvier dernier, le secrétaire général de l’Onu a déclaré le “maintien de la circulation civile et commerciale régulière” à Guergarat et appelé à s’abstenir de toute action susceptible d’altérer le statu quo dans cette zone tampon, lorsque le polisario avait menacé d’entraver le passage du rallye “Africa Eco Race” entre le Maroc et la Mauritanie.

Il est à noter que les marchés de la capitale, Nouakchott et Nouadhibou, connaissent des prix élevés des légumes et des fruits en raison de leur forte dépendance de la traversée terrestre pour leur fournir de la nourriture venant du pays voisin du nord, le Maroc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here