Accueil Economie Mauritanie/ FADES : signature de deux accords de financement

Mauritanie/ FADES : signature de deux accords de financement

176
0
PARTAGER

La Mauritanie a signé deux accords de financement avec le fonds arabe pour le développement économique et social( FADES)  destiné à des projets hydrauliques et le développement des oasis en milieu rural.

Les accords ont été paraphés jeudi, 25 avril au Koweït en marge des réunions annuelles des institutions financières  arabes, entre le ministre mauritanien  de l’économie et des finances, M. Moctar Ould Diay et le directeur général, président du conseil d’administration du FADES, M. Abdellatif Youssouf Al Hamed.

 La première convention est relative au projet d’alimentation en eau potable et de développement des oasis dans les zones rurales qui avaient bénéficié du financement des deux précédentes étapes (2007-2019) pour un montant total de 33 millions Dinars koweïtiens. Le financement additionnel actuel  s’élève à hauteur  de trois millions Dinars koweïtiens, soit 360 millions MRU.

L’accord en question devra permettre  en premier lieu à  parachever des activités initialement prévues dans un financement antérieur et à consolider les efforts déployés pour combattre la pauvreté et le chômage en milieu rural oasien,  ainsi que l’amélioration  du rendement des agriculteurs, la création des opportunités d’emploi et la fixation des populations aux terroirs.

La deuxième convention concerne le financement des études préparatoires de deux projets hydraulique et d’assainissement, de décentralisation et pour le développement des villes moyennes dans les wilayas des deux Hodh.

Son financement avoisine  750 mille Dollars, soit l’équivalent de 27.350.000 Ouguiyas MRU.

S’exprimant pour les circonstances, Ould Diay a fait savoir que les institutions financières arabes ont  contribué de manière significative au développement économique et social de la Mauritanie au cours de ces dernières années.

L’argentier de l’état a laissé entendre en outre, que  le volume des investissements a considérablement augmenté dans le pays touchant plusieurs domaines notamment l’eau, l’électricité, la santé,  l’agriculture et  l’éducation.

A noter par ailleurs, que les institutions financières arabes sont composées du fonds arabe de développement économique et social(FADES),  le Fonds Monétaire Arabe (FMA), l’institution arabe pour la garantie des investissements et le crédit à l’exportation, l’Autorité arabe pour l’investissement et le développement agricole (AAAID),  la  Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) et  le Conseil des ministres des finances arabes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here