Accueil MAURITANIE Mauritanie : face aux manœuvres aziziennes, l’opposition se décide

Mauritanie : face aux manœuvres aziziennes, l’opposition se décide

70
0
PARTAGER

L’opposition mauritanienne réunie sous l’Alliance Electorale de l’Opposition Démocratique (AEOD),  se dit décidée et  est plus que jamais  déterminée  à faire  face au régime du président, Ould  Aziz  lors  des élections présidentielles, prévues entre Avril et Juin.

En effet, dans un communiqué, publié, jeudi , 17 janvier les 11 partis  d’opposition mauritanienne ont signé une « déclaration de principes » en perspective de la prochaine élection présidentielle prévue en 2019  dans laquelle ils s’engagent à présenter un candidat unique.

 Le candidat sera de qualités indéniables et reconnu par tous pour être fédérateur des énergies des Mauritaniens.

Il doit incarner  le changement et  être déterminé à construire un État d’institutions, de droit et de citoyenneté, selon le communiqué.

Née  à l’occasion des législatives, municipales et régionales  de septembre 2018, la coalition  de l’AEOD   a dévoilé  ses  7 mesures  clés qui  lui permettront de gagner la course à la présidentielle.

Voici  l’intégralité des  7  engagements  de l’AEOD :

1-envisager les prochaines échéances dans un esprit positif et à contribuer, activement, à la préparation puis à l’organisation d’élections consensuelles et transparentes ;

2-œuvrer à l’unité des forces qui aspirent au changement autour d’une position commune lors de la prochaine présidentielle; une position qui soit axée sur l’ancrage de la démocratie, la préservation de l’unité nationale et la réalisation de l’alternance en faveur de l’opposition démocratique, en établissant des passerelles avec les organisations de jeunes, la société civile, les personnalités et les leaders d’opinion de tous les milieux;

3-poursuivre la lutte afin d’imposer les revendications de l’opposition démocratique, accompagner les luttes des masses pour arracher leurs droits et occuper l’espace politique en se positionnant comme une force de mobilisation et de proposition ;

4- élaborer un document bien structuré qui embrasse les principales exigences de l’opposition pour la Mauritanie au cours de la période à venir surtout en matière de gouvernance et de traitement des grandes  questions d’intérêt national telles que l’esclavage et ses séquelles, l’unité nationale , la coexistence entre les composantes de notre peuple, etc.;

5-œuvrer à trouver un candidat unique ou principal dont les qualités minimales soient sa capacité à rassembler le plus grand nombre de mauritaniens aspirant au changement, à prendre en main les revendications de toutes les couches et ethnies du pays, à compétir, sa crédibilité et son engagement pour l’édification d’un Etat de droit, un Etat des institutions et de la citoyenneté, et a personnifier le programme prôné par l’opposition depuis des décennies.

6- mettre sur pied une commission chargée de :

– suivre l’évolution de la scène politique  pour gérer au mieux cette question et de prendre les contacts nécessaires ;

-élaborer les grandes lignes d’un programme électoral commun ;

– adopter les critères pour le choix du candidat unique  et faire les propositions a ce sujet

7- Le présent accord reste ouvert à tous les partis et à toutes les formations qui en partagent les principes et désirent y adhérer.

En outre, l’opposition  a demandé  aux autorités  mauritaniennes  de créer   les conditions favorables  pour un  déroulement normal du processus électoral.

A noter  qu’à quelques mois des présidentielles  dont le timing est fixé entre Avril et Mai 2019, le champ politique  mauritanien s’enflamme  de plus en plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here