Accueil Culture Mauritanie/esclavage : trois personnes condamnées pour pratiques esclavagistes

Mauritanie/esclavage : trois personnes condamnées pour pratiques esclavagistes

300
0
PARTAGER

La Cour Criminelle Spécialisée en matière de lutte contre l’esclavage de Néma a condamné lundi, 26 novembre trois personnes à des peines ayant  de 10 à 15 ans  de prison ferme pour pratiques esclavagistes.

En effet, le tribunal de Néma condamne Oumar Ould Aida à 15 ans d’emprisonnement ferme avec une amende 5 millions d’ouguiyas à verser à la victime Mebrouka Mint Mohamed.

Quant aux Ahmed Cheikh Ould Siam et Inge Ould Sebti, ils  ont été condamnés  à dix ans d’emprisonnement et devront également s’acquitter des amendes équivalentes à 10 millions d’ouguiyas  pour les deux victimes Salma et Maymouna.

Ces derniers doivent aussi établir aux victimes  des papiers d’état civil.

A souligner que les  pratiques esclavagistes sont régulièrement dénoncées par des ONG des droits humains qui accusent la Mauritanie de  déni et de censure face à cette pratique, officiellement abolie en 198.

Les autorités affirment pour leur part vouloir combattre les séquelles matérielles et morales de l’esclavage.

La Mauritanie s’est cependant dotée depuis  décembre 2015 de trois tribunaux spécialisés dans les affaires d’esclavage, à Nouakchott, à Nouadhibou (nord-ouest) et à Néma (sud-est).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here