Accueil MAURITANIE Mauritanie / élections présidentielles : « la sécurité reviendra au pays...

Mauritanie / élections présidentielles : « la sécurité reviendra au pays que si les militaires retournent dans leur caserne, » dixit KHB

401
0
PARTAGER

En réponse des questions de  Clémentine Pawlotsky de rfi  sur les priorités  des chantiers en cas de succès, le candidat de la coalition vivre ensemble, kane Hamidou Baba  invite les militaires à la dépolitisation pour se consacrer à ses missions régaliennes afin que la démocratie regagne place dans le pays.

Sur la question de la sécurité, le candidat met l’accent  particulier   sur   le retour des militaires dans leur caserne et  la réforme approfondie de l’armée

Les militaires ont une autre fonction qui n’est pas de gouverner,  ni de faire de la politique mais celle d’assurer  la sécurité du pays de manière générale. Ajoute le candidat.

A cela s’ajoute  dit-il la question  d’organiser des assises nationales, la cohabitation entre les différentes communautés dans le rapport à l’État, et la modernisation de l’État lui-même.

Mais aussi,  les questions comme l’éducation, l’alimentation, la santé et le partage  équitable du pouvoir et des richesses entre toutes les composantes mauritaniennes confondues.

A la question liée à la fraude électorale, KHB souligne que l’opposition doute de la capacité du président de la ceni, «  car le  système est habitué à la fraude et que les pratiques de la fraude ne se passent pas seulement qu’au sommet, elles se passent également au niveau des structures intermédiaires.

Et nous ne sommes pas sûrs d’ailleurs qu’il maîtrise ces structures-là. Ce que j’observe simplement, c’est qu’il n’a pas réussi à faire en sorte que la conception du bulletin de vote soit faite dans le cadre d’un appel d’offres qui soit transparent. On a donné une exception à des imprimeries naissantes. Je n’ai jamais vu ça dans les appels d’offres ».

Le candidat de la coalition Vivre ensemble déclare qu’il sera l’homme  de la rupture avec un système d’oppression, d’exclusion et de marginalisation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here