Accueil MAURITANIE Mauritanie: des proches d’Abdel Aziz adherent à un parti qui a été...

Mauritanie: des proches d’Abdel Aziz adherent à un parti qui a été dissous mais…

855
0
PARTAGER
aziz rencontre ses lieutenants

Selon Alakhbar des proches de l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz ont redonné vie au Parti unioniste social-démocrate, après des années d’isolement dans l’un des districts de la wilaya d’Arafat, et après avoir été dissous par le ministère de l’Intérieur, mais annulé par la cour suprême.

Deux anciens ministres du précédent administration Sidina Ali O. Mohamed Khouna et Isselkou O. Ahmed Izidbih, ont pris la direction du parti après une conférence que le fondateur du parti, Mahfouz Ould Ezzizi, a déclaré avoir tenue la semaine dernière.

Plusieurs personnalités de l’upr se retirent du Parti pour adherer à ce parti à vocation baathiste.

Selon le fondateur du parti, Seyidna Ali O. Mohamed Khouna a été élu secrétaire general du parti qui est le poste le plus important et Isselkou O. Ahmed Izidbih comme secrétaire général adjoint.

Le Parti unioniste avait été victime d’une décision rendue par le ministère de l’Intérieur début mars 2019, qui prévoit la dissolution de 76 partis politiques, en application de la loi.

Les responsables du Parti unioniste social-démocrate ont refusé de se soumettre à la décision de dissolution rendue par le ministère de l’Intérieur et ont fait appel à la cour suprême. Ce dernier a jugé en leur faveur en novembre dernier.

Ces derniers jours, le parti a été témoin d’activité sans précédente. Le parti a déménagé d’Arafat à un immeuble de plusieurs étages, au centre de la ville de Nouakchott.

L’hypothèse de personnalités proches de l’ancien président d’adherer ce parti prépare Mohamed ould Abdel Aziz à le diriger. Le nouveau secrétaire général du parti est la dernière personne que l’ancien président avait choisit pour diriger l’upr avant de le perdre pour le camp de Ghazouani.

L’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz avait déclaré à plusieurs reprises qu’il avait l’intention de revenir à la politique après avoir quitté le gouvernement.

Il s’est également exprimé lors d’une conférence de presse tenue dans la nuit de la conclusion de la campagne présidentielle de 2019 qu’il continuera à suivre ce qui se passe dans le pays et interviendra lorsqu’il jugera nécessaire.

LIRE AUSSI Mauritanie: rentrée politique de l’ancien président

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here