Accueil MAURITANIE Mauritanie: déclaration du parquet après l’arrestation de l’ancien président

Mauritanie: déclaration du parquet après l’arrestation de l’ancien président

1014
0
PARTAGER
palais de justice mauritanie

Le parquet, dans une déclaration, a souligné que la direction de la lutte contre la criminalité économique avait entendu l’ancien président Mohamed Ould Abdel Aziz sur la base des résultats de l’enquête parlementaire.

L’ancien président de la Mauritanie a été arrêté, et informé de tous ses droits légaux. Sa famille a été informé de son statut juridique et lui donne le droit de lui rendre visite, selon la déclaration.

L’enquête suit son cour, bien que le parquet ait été surpris par la tentative de certains d’influencer négativement les procédures d’enquête préliminaire, menées conformément aux exigences de la loi.

Le parquet ajoute que les lois sur la détention d’un citoyen est respectée y compris le droit de rencontrer des avocats dans des conditions garantissant la confidentialité de la réunion et garantissant le droit de la défense.

Le droit d’un avocat d’assister ses clients devant la police judiciaire n’implique pas nécessairement la participation aux opérations de perquisition menées par les officiers de police judiciaire, selon la loi de procédure pénale.

L’article 55 du code de procédure pénale en Mauritanie ne précise pas de délai précis pour la convocation de l’officier de police judiciaire aux personnes entendues.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here