Accueil MAURITANIE Mauritanie/ covid-19 : le bilan s’alourdit, l’Etat adopte de nouvelles dispositions...

Mauritanie/ covid-19 : le bilan s’alourdit, l’Etat adopte de nouvelles dispositions préventives

641
0
PARTAGER

La situation épidémiologique en Mauritanie a été marquée ces dernières 24 heures par la confirmation de 32 nouveaux cas de la maladie de coronavirus et un décès d’un malade du covid-19.

Le bilan s’alourdit  à 173 personnes atteintes du covid-19,  dispersés dans différentes localités de la capitale et du pays,  dont  144 issus des contacts, 6 importés et 23 considérés comme étant des cas sociaux.

Sur ce, le gouvernement adopte de nouvelles dispositions afin de  limiter le nombre de victimes.

En effet, à l’issue du conseil des ministres du jeudi, 21 mai, le gouvernement annonce : l’interdiction  de la prière de la fête d’El Fitr ;

L’instauration du couvre-feu la journée de la fête d’El Fitr et la journée suivante, de 16 heures à 6 heures du matin, puis de 20 heures à 6 heures du matin pour les trois semaines suivant le lendemain de la fête. Une  disposition qui  peut être renouvelée et sujette à des modifications au-delà de cette période de trois semaines, selon le communiqué du conseil des ministres.

Toutefois,  le renforcement des mesures préventives au niveau des marchés et des mosquées est établi avec le port obligatoire  du masque et la distanciation physique, ainsi que le port de masque dans les transports et limitation du nombre des passagers ;

Le report de l’ouverture des établissements scolaires et universitaires jusqu’à la fin du mois de juin dans l’attente de l’examen par le comité ministériel concerné, en concertation avec le ministère de la Santé.

L’Etat a aussi souligné l’étude des cas des Mauritaniens à l’étranger en instance de retour en vue de leur rapatriement, en particulier les malades évacués, les personnes âgées et les fonctionnaires qui étaient en mission.

Les déplacements devant se limiter au strict nécessaire et être entourés de toutes les précautions

Les citoyens sont invités cependant,  à privilégier les contacts à distance, notamment par téléphone au lieu des visites traditionnelles au cours des fêtes.

La  situation actuelle exige un auto-confinement de toutes les personnes non porteuses du virus pour leur propre sécurité et celle de leurs familles, indique le porte-parole du gouvernement, Dr Sidi Ould Salem  qui précise qu’il existe différents autres niveaux de confinements pour les personnes testées positives, les porteurs asymptomatiques, les malades avec symptômes légers et ceux qui présentent de lourds symptômes et qui sont admis dans les hôpitaux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here