Accueil Economie Mauritanie-Covid-19, fonds de solidarité : critique de la gestion du partage

Mauritanie-Covid-19, fonds de solidarité : critique de la gestion du partage

569
0
PARTAGER
L'Algérie responsable de la situation dans les camps de Tindouf

Pour accompagner les populations dans la crise sanitaire qui secoue le pays, différents dispositifs d’aide financière ont été mis en place par l’État, les organismes professionnels et les acteurs bancaires. Tour d’horizon.

Un Fonds national de solidarité pour faire face aux effets sanitaires, économiques et sociaux de la pandémie du coronavirus (Covid-19) a été  mis en place par le gouvernement. Mais l’action reste mitigée selon les acteurs de la politique et certains observateurs.

En effet, depuis  quelques jours la gestion de fonds de solidarité fait polémique. L’opposition critique la gestion des fonds de solidarité  mis en place par le gouvernement  face aux répercussions économiques de la pandémie de coronavirus sur le pays.

Elle accuse l’Etat de  manque de réactivité et d’engagement tardif et limitédans le contexte de l’épidémie du Covid-19 par rapport au partage des fonds de solidarité. « Des quantités distribuées sont insuffisantes et les bénéficiaires restent très limités par rapport aux nombres des familles vulnérables dans le pays, en plus du manque de transparence dans la gestion». Tels sont les propos de l’UFP.

Quant à la Coalition Vivre Ensemble/Vérité et Réconciliation (CVE/VR, elle met l’accent sur la négligence des populations de la vallée  et de  certaines  populations fragiles des périphéries de la capitale notamment  les travailleurs de l’informel dans ces fonds.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here