Accueil MAURITANIE Mauritanie/coronavirus : kiffa, la seconde ville la plus touchée

Mauritanie/coronavirus : kiffa, la seconde ville la plus touchée

469
0
PARTAGER

Localisé au départ à la capitale  Nouakchott, le virus du Covid-19 migre progressivement de la capitale vers l’intérieur du pays avec pour second épicentre, la ville de Kiffa.

La pandémie de Covid-19  fait un rebondissement  à grande vitesse en Mauritanie, après avoir annoncé fin avril la guérison de tous les malades.

Depuis mi-mai, le pays assiste à  une augmentation  frappante  du nombre de cas positifs, notamment à Nouakchott et Kiffa.

La ville de Kiffa, s’impose désormais comme le nouvel épicentre de la maladie à coronavirus en Mauritanie. Elle se retrouve donc avec 18 patients.

A  la date du mardi, 19 mai, dans les 50 nouveaux cas   testés positifs au Covid-19, 18  avaient pour résidence Kiffa, capitale régionale de l’Assaba.

Sur, le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation a annoncé, dans un communiqué rendu public, ce mardi, 19 mai, «  en raison des évolutions de la propagation de la pandémie au niveau de la capitale régionale de l’Assaba, la ville de Kiffa est déclarée  zone bouclée ».

Une campagne de sensibilisation  de trois jours  a été mise en place afin d’endiguer la propagation du virus à  Kiffa. Des  jeunes volontaires vont aller à la rencontre des habitants de Kiffa pour les inciter à respecter les gestes barrières qui permettent de se protéger et protéger les autres du coronavirus.  Selon le ministère de l’intérieur.

A ce stade, la  Mauritanie compte 131 cas confirmés de covid-19 dont 4 décès et 6 guérisons (108 contacts, 7 importés et 16 communautaires).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here