Accueil MAURITANIE Mauritanie: CMDH s’inquiete de la repression des Bacheliers

Mauritanie: CMDH s’inquiete de la repression des Bacheliers

359
0
PARTAGER
commission des droits de l'homme

La Commission nationale des droits de l’homme (CMDH) a exprimé son inquiétude face à la situation de répression des bacheliers manifestants contre la fixation de l’âge d’inscription à l’université, soulignant qu’elle “continuera de suivre de près les choses”.

La situation actuelle nécessite la reprise des contacts avec les autorités compétentes afin de discuter de la question sous tous ses aspects afin de produire un résultat positif dans les meilleurs délais“, a déclaré la commission dans un communiqué.

La commission, présidé par Ahmed Salim Ould Bouhbini, a déclaré qu’il “suivait avec un vif intérêt ce qui se passe sur les lieux ces jours ci sur la répression des bacheliers manifestant contre l’âge d’inscription à l’université“.

La commission a déclaré qu’il y a un mois, les commissaires, des agents de police, des militants de la société civile et des jeunes avaient assisté à un colloque intitulé “Le droit de manifester: entre le respect de l’ordre et le respect des libertés publiques”.

Elle a indiqué que le contenu du colloque était consacré à la démonstration de la constitutionnalité du droit d’expression et de manifestation pacifique et de l’inconstitutionnalité de la répression excessive interdite par les lois mauritaniennes et les conventions internationales et non justifiée par un comportement quelconque.

Le symposium a également conclu que les manifestations pacifiques sont un phénomène sain et démocratique et que si l’autorité a le droit de connaître les détails du déroulement et des objectifs de toute manifestation au service de la paix et de la sécurité, il est absolument interdit d’empêcher toute manifestation pacifique.

Le problème dans tous cela est que la Mauritanie ne respecte pas ses lois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here