Accueil opinion Mauritanie: Circulaire d’IRA par Oumar Yaly, président du pôle politique RAG

Mauritanie: Circulaire d’IRA par Oumar Yaly, président du pôle politique RAG

249
0
PARTAGER

Bonjour militants et braves compagnons de lutte. Permettez-moi de vous rappeler quelques conseils qui, je l’espère aideront à mieux exécuter les actions et activités que vous aurez à entreprendre en vue des prochaines élections présidentielles.

Certes, vous vous imaginez que la lutte sera dure mais avec votre conviction, votre détermination, votre sacrifice de toujours, et la justesse de la cause que vous défendez, vous enregistrerez une  victoire qui marquera histoire de la Mauritanie de demain.

Dans vos rencontres avec les bases, vous devez aborder la situation politique, économique sociale et culturelle que connaissent les mauritaniens depuis la prise du pouvoir par l’armée et particulièrement au cours de la dernière décennie pour conclure que le pays

a grandement besoin d’un fils qui, par son courage, son sacrifíce, son charisme et son envergure nationale et…

internationale doit le sortir du malheur.

On insistera particulièrement et longuement sur les points fondamentaux suivants :

1) l’objectif principal sera de travailler en vue d’empêcher le passage du candidat du pouvoir au premier tour du scrutin. 

2) travailler en vue de faire passer notre candidat parmi les deux candidats en lice au second tour du scrutin 

,

3) mener une large et continuelle campagne pour intérioriser dans l’esprit de tous que quand bien même les quatre millions qui constituent la population de la Mauritanie est acquise pour le candidat Biram,, cela n’a de valeur que si toute personne acquise pour Biram peut exprimer son  suffrage, d’où l’impérieuse  nécessité pour tous de :

a) avoir la carte d’identité nationale 

b) s’inscrire sur la liste électorale

c) récupérer le bulletin de vote 

D) identifier le bureau de vote 

e) aller voter correctement. 

4) insister, répéter sans cesse et infatigablement que Biram n’est pas le candidat d’un parti surtout lever  l’équivoque ou la confusion que certains veulent entretenir en soutenant que Biram est candidat de Sawab. Or il n’est candidat ni d’un parti,  ni d’un groupe,  ni d’une tribu ni d’une région mais le candidat de tous les mauritaniens, de toutes les formations politiques et de la société civile .pour finir avec les injustices,  le racisme,  l’esclavage,  la mauvaise gestion,  les inégalités,  les avantages indus,  la mauvaise répartition des ressources nationales.

5) sensibiliser et mobiliser autour d’une Mauritanie Nouvelle dans laquelle chaque citoyen se reconnaît parfaitement. 

6) s’organiser en équipes //quartier pour une meilleure réussite du travail de porte à porte 

7) observer beaucoup d’ouverture, de patience et de bienséance face aux interlocuteurs.

Nouakchott le 12/03/2019

Oumar Yaly

Ancien ministre, président du pôle politique RAG

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here