Accueil MAURITANIE Mauritanie/ campagne électorale : quand Birame bat pleinement sa campagne dans...

Mauritanie/ campagne électorale : quand Birame bat pleinement sa campagne dans les Hodhs

405
0
PARTAGER
biram dah abeid

Depuis le deuxième jour de la campagne électorale pour  la présidentielle du 22 juin, le candidat Birame Dah Ould beid  bat sa campagne  dans l’est du pays.

Accompagné d’une forte délégation  de ses partisans et sympathisants majoritairement composée de jeunes et de femmes , Birane  Dah Abeid  sillonne les grandes artères  des communes de l’est du pays pour vanter son programme et son combat qu’il « a toujours mené », celui de mettre tous les Mauritanie au même pied d’égalité avec le partage équitable dans la gestions des ressources de l’Etat.

A chaque rencontre avec les habitants, le candidat décline sa feuille de route et  explique les grandes lignes de son programme électoral entre autres, le développement local, la justice sociale, l’enseignement, la lutte contre la pauvreté, la décentralisation, l’emploi des jeunes, l’unité nationale,….

Mais aussi, il  lance  un message aux électeurs et  acteurs politiques pour des élections apaisées au bénéfice de tous les mauritaniens.

Le deuxième après Ould Abdel Aziz aux présidentielles 2014, se dit très confiant pour assurer  sa première victoire dans cette  zone  que  le  parti au pouvoir faisait traditionnellement le trop plein.

Le scénario  semble bousculer   cette  fois pour   la zone Est   qui tente d’  échapper   à la coalition présidentielle avec l’arrivée de Sidi  Ould Boubacar et Birame en premier sur les lieux et sans oublier que tout récemment le candidat de la majorité présidentielle a été hué par les populations de la localité de l’Est quand il avait accompagné Ould Abdel Aziz pour ses adieux dans les Hodhs.

Aux promesses, le candidat  Birame promet  de  créer un ministère du développement de l’élevage dont le siège sera établi à Néma et il mettra en place un conseil local pour les éleveurs qui sera chargé d’étudier toutes les questions de développement local pour cette  région agropastorale marginalisée, selon ses termes.

Le candidat a toujours  signalé au passage  que toutes les couches du peuple mauritanien sont victimes de la marginalisation, de l’arbitraire et de l’inégalité, ce qui l’a poussé, à se dresser contre cette situation à égale distance de toutes les couches.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here