Accueil MAURITANIE Mauritanie: Biram “ je suis surpris des déclarations de certains candidats”

Mauritanie: Biram “ je suis surpris des déclarations de certains candidats”

777
0
PARTAGER

Lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi 11 juillet 2019, Biram Dah Abeid a insisté sur le fait qu’un accord entre les partis politiques pour représenter les candidats permettrait d’accélérer et de surmonter les risques découlant de ces négociations avec le gouvernement.

Biram Dah Abeid, a évoqué les étapes du dialogue avec le gouvernement, affirmant que cette discussion devait être assurée par le bloc des quatre candidats de l’opposition.

Il a ajouté que les quatre candidats se sont rencontrés après l’annonce du Conseil constitutionnel et ont examiné la solution appropriée, estimant qu’ils étaient d’accord pour trouver une solution à la crise. La solution juridique n’était pas encore possible par le Conseil constitutionnel et que la solution par la rue était catastrophique, dangereuse et dommageable pour le peuple et la nation en raison de la militarisation des rues par le régime, et n’est donc restée qu’une solution à savoir la négociation, qui sera soumise au régime.

Le manque d’attention portée à la situation actuelle constitue un grave danger pour la stabilité du pays et la sécurité des citoyens, a déclaré Abeid.

Biram a exprimé que la coordination avec l’opposition de négocier avec le gouvernement serai lente, et entraînerai de nombreuses fragmentations et paralyserai l’opposition.

Il a dit que tant que certains réservaient l’option de négociation, il n’avait d’autre choix. Ajoutant que l’option de négociation est toujours disponible et il pense que le gouvernement est sérieux. Il recourra à l’option des querelles plus tard, lorsque la scène politique sera calme.

Biram Dah Abeid a exprimé sa surprise devant les déclarations de certains candidats et des partis qui nient avoir eu connaissance de l’existence de négociations entre le gouvernement et l’opposition, soulignant que la population a tant souffert et qu’on doit trouver des solutions.

Abeid a accusé des personnalités du régime appartenant à des partis politiques de l’opposition d’avoir tenté de démanteler l’opposition, de déformer leurs projets, et de vouloir faire éclater tout entier l’opposition mauritanienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here