Accueil MAURITANIE Mauritanie: Arnaque de la gendarmerie lors du passage des troupeaux des éleveurs

Mauritanie: Arnaque de la gendarmerie lors du passage des troupeaux des éleveurs

460
0
PARTAGER
arnaque de la gendarmerie

Arnaque de la gendarmerie

En Mauritanie «la plupart des éleveurs traversent vers le Sénégal, certains vers le Mali.” en quête de pâturages lors de la saison sèche.

La Mauritanie et le Sénégal avaient signés un accord réglementant la transhumance.

Plus des milliers de bêtes, du cheptel mauritanien, traversent chaque saison les frontières du Mali et du Sénégal à la recherche d’eau et de pâturage. Cette transhumance est capitale pour les pays.

Les éleveurs traversant à l’époque vers le Sénégal – automne 2017 –  possèdent un certificat de transhumance avec mention des vaccinations, sur l’échange d’informations sanitaires entre les deux pays, et sur l’obligation pour les troupeaux de passer la frontière de jour.

Suite á une pluviométrie satisfaisante en Mauritanie, les éleveurs reviennent avec leur troupeaux et papiers en règle, à leur surprise la gendarmerie mauritanienne leur demande une somme de 10.000 Ouguiya ancien monnaie. Obligation de payer ou la saisie du troupeau. 

Cette pratique ne figurant pas sur les accords de transhumance entre les deux pays (Sénégal – Mauritanie). 

Plus complexe, les éleveurs ne peuvent pas toujours protester. La garde côte demande les papiers, même si l’éleveur est en règle, il décide toujours leur passage en leur arnaquant de l’argent. En plus, ses collègues sont dans la mèche.

Cette tricherie au sein de la gendarmerie mauritanienne se passe dans le département de Maghama. Il s’est reproduit aux années précédentes en 2012 et 2015, cette année est pire.

Le éleveurs demandent au gouvernement mauritanien de faire la lumière sur ces pratiques douteuses de la gendarmerie ce dernier en leur soutirant le maigre qu’il ont.

senalioune

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here