Accueil MAURITANIE Mauritanie : 114 millions de MRU pour la subvention des...

Mauritanie : 114 millions de MRU pour la subvention des produits alimentaires pendant le ramadan

131
1
PARTAGER

Le gouvernement mauritanien a  lancé lors de sa réunion hebdomadaire  tenue jeudi, 03 mai une nouvelle édition de l’opération Ramadan 2018 qui s’élève  à  un coût global de 114  millions MRU, soit( 3,1 millions de dollars) dont l’objectif est de subventionner certains produits de base  en vue   de soutenir  les populations vulnérables du pays.

Comme à l’occasion de  chaque mois de ramadan et face à l’envolée des prix des denrées alimentaires, l’État mobilise une somme   pour  soutenir des prix de plusieurs denrées de base au profit de certaines couches vulnérables afin de leur permettre d’observer un pilier fondamental de leur religion dans de meilleures conditions.

Au niveau de Nouakchott, environ 3.400 ménages par jour s’approvisionneront en denrées alimentaires à des prix réduits, a expliqué le ministre de l’Economie et des Finances ,  Moctar Ould Diay , au cours de la réunion gouvernementale hebdomadaire.

Il a estimé  en outre que la population globale ciblée se chiffre à environ 20.000 personnes, considérées comme étant les plus pauvres dans la ville.

A cet effet, les autorités annoncent la mobilisation de plusieurs tonnes de sucre, de riz, de pâtes, de lait, de pommes de terre, d’oignons…

Ainsi, le programme dit « Opération Ramadan » sera lancé deux jours avant le mois du jeûne pour permettre aux populations bénéficiaires de se procurer des denrées de manière opportune, a ajouté le ministre, Ould Diay.

A souligner par ailleurs, que  cette année le Ramadan coïncide  avec une situation difficile du pays,  marquée par une sécheresse aiguë impactant sévèrement le secteur agro-pastoral qui fait vivre une grande partie de la population.

 

1 COMMENTAIRE

  1. Pourquoi attendre le ramadan pour aider les pauvres?
    Encore de l’arnaque c’est dans ce mois béni que des truands attendent pour s’enrichir.
    Ces millions dépensés, ces milliers de tonnes d’aliments finissent dans les mains des commerçants et des dirigeants.
    Je pense que c’est pendant le ramadan que l’homme devait être plus claiment plus honnête et plus juste, le diable enchaîné. Chez nous c’est le contraire, on tue, on vole et on viole pendant ce mois béni. L’histoire est témoin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here