Accueil Economie Mauritanie : 10 millions d’euros de l’EU pour le programme national de...

Mauritanie : 10 millions d’euros de l’EU pour le programme national de sécurité alimentaire, de formation et d’insertion

402
0
PARTAGER

L’Union Européenne a lancé mercredi, 06 octobre en collaboration avec le  gouvernement mauritnien, les activités du programme national de sécurité alimentaire, de formation et d’insertion « SAFIRE et PACAO ».

Ce programme financé par l’Union européenne à hauteur de 10 millions d’Euro sera mis en œuvre au cours de la période 2019-2023 sous la supervision du Ministère de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports, en collaboration avec trois consortiums regroupant 14 ONG nationales et internationales : Oxfam (chef de file), Action Contre la Faim, Terre des Hommes Lausanne, ARDM, AFCF, AMAD, ODZASAM ; Croix Rouge Française (chef de file), GRDR, ECODEV, Terre des Hommes Italie, Croissant Rouge Mauritanien; le GRET (chef de file) et Caritas Mauritanie.

Il s’agit d’un programme d’envergure économique, sociétale et environnementale ciblant les populations les plus vulnérables, notamment les jeunes et les femmes  mais aussi les populations agropastorales dont les associations, les coopératives et groupements informels trouvant dans les zones du Hodh Charghi, du Hodh Gharbi, du Guidimakha, du Gorgol, du Brakna, du Trarza et de Nouakchott.

Cependant, trois principaux résultats sont visés pour ce projet :

-Augmenter l’insertion socio-professionnelle durable et décente à travers le soutien à la formation professionnelle et l’accompagnement des jeunes vers l’emploi ;

-renforcer la résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle à travers une meilleure prise en compte de l’environnement et une augmentation de la production agropastorale ;

-promouvoir les complémentarités économiques et sociales entre territoires urbains et ruraux et les opportunités liées aux dynamiques migratoires.

Intervenant à cette occasion, le ministre de l’Emploi, de la Jeunesse et des Sports, M. Sid’Ahmed Ould Taleb, a indiqué que ce programme entre dans le cadre de l’intérêt porté aux franges vulnérables et marginalisées et de façon générale au citoyen mauritanien.

Pour sa part, SEM. Giacomo Durazzo, ambassadeur, chef de la délégation de l’Union européenne en Mauritanie, a déclaré que l’accès à l’emploi, en particulier pour les jeunes, constitue une grande priorité partagée par l’UE et la Mauritanie se trouve.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here