Accueil MONDE Mali: une election législative sans électeurs

Mali: une election législative sans électeurs

463
0
PARTAGER
election au mali

Drôle d’ambiance au Mali. Alors que le pays annonce le décès d’un malade du Covid-19 et l’augmentation rapide du nombre de cas, le président Ibrahim Boubacar Keïta a décidé de maintenir les élections législatives du 29 mars.

L’autre épreuve à laquelle est confronté le pays, c’est la disparition depuis mercredi dernier du leader de l’opposition Soumaïla Cissé, enlevé « vraisemblablement » par une branche d’Al-Qaïda en pleine campagne électorale dans le centre du Mali. Beaucoup auront les yeux rivés sur le taux d’abstention qu’on redoute déjà très élevé.

Le mandat de l’Assemblée issue des élections de 2013, qui avaient octroyé une majorité substantielle au président Ibrahim Boubacar Keïta, était censé s’achever fin 2018. Mais les élections ont été repoussées à différentes reprises en raison de la dégradation de la sécurité et des querelles politiques.

De nombreux Maliens ne comprennent pas cette décision de maintenir le vote alors que le pays en est état d’urgence sanitaire et qu’un couvre-feu a été décidé. Alors beaucoup invitent les Maliens à rester chez eux. « Une hécatombe : comment le Mali a pu tomber si profondément dans le marasme avec ses irresponsables hommes politiques capables de manigancer des stratégies bassement politiciennes ? Les élections nous mèneront, je le crains, à un désastre humain. Covid-19. Honte à eux », écrit un internaute Sakho Mahamdou.

Selon un observatoire indépendant, le taux de participation aux élections législatives est à 6,11%.

Avec un taux de participation de moins de 10%, le gouvernement du Mali n’aura pas d’autre choix que de reprendre le scrutin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here